Prévisions des prix de l'immobilier 2015

La multiplication des causes pour un même effet ne peut qu'amplifier l'effet. Les analystes spécialistes de l'immobilier prédisent depuis au moins 5 ans la baisse effective des prix des logements, mais la chute ne se produit pas réellement.

Les effets succèdent toujours à leurs causes et il semble désormais que ces dernières sont assez nombreuses pour faire s'avérer la prédiction : les prix de l'immobilier vont baisser. Et ce dès maintenant, avec une décote accrue, annoncée pour 2015.

Le rapport entre les prix de l’immobilier et la santé de l’économie n’est plus à l'avantage de la pierre, comme il y a 5 ans par exemple. L’inflation très forte a disparu au profit d'un début de déflation, les taux des emprunts ne pourront plus descendre, les primo-accédants ont moins accès au PTZ et les prix des logements les moins chers sont beaucoup plus chers qu’il y a 5 ans, etc. Beaucoup de facteurs ont réellement changé ces dernières années, il ne reste plus que la baisse effective des prix, comme un effet qui arrive forcément chronologiquement après ses causes.

Il ne sert à rien de vouloir prouver par des théories abstraites que l'immobilier ne peut que baisser. En revanche, il est raisonnable pour les acquéreurs et propriétaires de renforcer leur vigilance, notamment à cause du risque de déflation. Un emprunt d'aujourd'hui peut devenir plus cher demain.

Notre conseil porte essentiellement sur l'état de votre habitat.

Plus un logement est en bon état, plus il est protégé d'une éventuelle crise. Le meilleur moyen de faire prendre de la valeur à un bien immobilier consiste à lui retirer le plus de défauts possible : le jardin, la terrasse, l'état des murs, la qualité des sols, le mobilier sont autant d'éléments qui valorisent votre patrimoine immobilier. Même si les prix baissent, votre logement peut prendre de la valeur ! Les acquéreurs achètent d'abord un lieu, puis un ensemble esthétique. Ils achètent de la déco en quelque sorte. On se projette d'autant mieux dans un espace qu'on s'y sent bien. Un prix sera d'autant plus indiscutable que le logement saura susciter le coup de coeur. Le "coût de coeur" restera définitivement l'élément le plus intangible, le moins sensible à la crise, dans votre patrimoine. Ce sera lui, votre barrière de protection anti-crise immobilière.

Entretenir son patrimoine à bas coût avec une qualité sans faille

C'est là, aussi, que les services à la personne ont leur utilité. Avec les différents services comme le petit bricolage, le jardinage et les services ménagers, vous avez déjà la possibilité de valoriser votre propriété, la rendre plus belle, mieux entretenue, toujours plus accueillante. Une entrée propre, sans fissures dans les murs. Un mobilier bien monté, dont les éléments auront été portés par des hommes toutes mains à bas prix, des sols impeccables, des prises neuves sont des petits détails qui font la grande différence.

Les services à domicile : un bon moyen de lutter contre la crise immo

D'après certains analystes, un bien d'une valeur actuelle de 300000 euros pourrait ne plus valoir que 210000 euros d'ici quelques années, soit une baisse de 30%. Mais savez-vous que des petits travaux de rénovation, un embellissement des parties extérieures et des installations domestiques de qualité peuvent tout ou partie compenser une telle décote ? Si les prix doivent baisser, cela concernera avant tout les biens mal entretenus, ceux qui ont le plus de défauts visibles, ceux qui suscitent le moins les coups de coeur. Avec les SAP, vous détenez un moyen fiable et peu coûteux de figurer parmi les mieux protégés des propriétaires contre la baisse des prix.

Information publiée le 27 août 2014 - Mise à jour : 13 novembre 2015


Vous pouvez publier un commentaire ou une question