Comparaison entre au noir et déclaré

29 Sep 2014
Le travail au noir semble regagner du terrain, d'après l'URSSAF, qui enregistre de fortes baisses du nombre d'heures déclarées depuis plusieurs mois. Les particuliers employeurs se déclarent dans la presse assaillis par une hausse des impôts telle qu'il devient beaucoup trop cher de déclarer toutes les heures travaillées. Faisons le calcul.

1. Agence agréée : 10.50 euros
Si je passe par une entreprise agréée pour le ménage, ma facture horaire moyenne va être de 21 euros de l'heure, 100% chargée. Je déclare cette somme dans la case DF de ma déclaration de revenus, résultat : 10.50 euros remboursés. Même les charges bénéficient de la déduction fiscale de 50%. Mon heure me coûte donc par une agence agréée spécialisée 10.50 euros. Tout est déclaré, mon employée est embauchée par l'agence, je n'ai pas la responsabilité d'employeur, je n'ai aucune démarche administrative à effectuer, je peux payer en cesu, je n'ai qu'à payer ma facture mensuelle et déclarer une fois par an, dans la bonne case, ce que j'ai dépensé, pour avoir accès au remboursement.

2. Association agréée : 9 euros
Si je passe par une association agréée, en moyenne le prix qui m'est facturé est légèrement inférieur ou égal à celui d'une entreprise agréée. Comme l'association a généralement moins de dépenses de publicité, il m'est facile de négocier un prix horaire de 18 euros de l'heure, dès lors que je "consomme" 2 heures de ménage par semaine. L'heure me revient ainsi à 9 euros, 100% chargée, 100% déclarée et légale, mon employé cotise bien à toutes les caisses pour bénéficier de tous ses droits. Je n'ai aucune démarche administrative à effectuer, c'est l'association prestataire qui s'en occupe, c'est elle l'employeur, je n'ai aucun risque ainsi de prud'hommes, et l'assurance de mon association est là pour me protéger.

3. Travail au noir : au moins 9 euros
Si j'embauche une personne en ne la déclarant pas, je la paie au moins 9 euros de l'heure. Moins cher, je m'expose tôt ou tard à ce que mon employé cherche un employeur moins radin et la relation peut rapidement se détériorer. Elle peut me dénoncer à tout moment, me trainer devant les tribunaux et en cas d'accident du travail, c'est franchement la catastrophe.

Qu'est-ce qu'on gagne avec le travail au noir ?
Je travaille dans les services à la personne depuis 10 ans, j'ai exercé la responsabilité de directeur d'agence, de recruteur, de responsable du service commercial et de formateur. J'ai donc vu de nombreux cas de figure. J'ai aussi vu le gouvernement diminuer sensiblement les subventions, mais il n'a pas touché aux 50% de réduction d'impôt. Je ne m'explique pas l'augmentation du recours au travail au noir, tant le système reste avantageux pour les particuliers qui passent par des agences agréées.

Quand nous détaillons nos analyses du marché sur nos pages tarifs, par exemple pour calculer le coût d'une femme de ménage, nous arrivons à la conclusion que l'agence agréée revient moins cher que le travail au noir.

Est-ce que vous pourriez témoigner et nous expliquer comment vous calculez pour arriver à la conclusion que tricher, c'est mieux ?


Vos contributions

danielle de sainte geneviève des bois (91)

Bonjour, j’ai un particulier qui m’emmène une fois par semaine voir ma mère en maison de retraite. J’ai un handicap des jambes et ne peux pas y aller à pied. Je paie 10€ de l’heure. Que se passera-t-il si nous avons un accident de voiture. La personne me dit qu’elle est assurée pour les passagers mais là je suis cliente. Merci de me répondre. Mme Marnac

Vous pouvez publier un commentaire ou une question