Aide à la personne : allègement des cotisations sociales

09 Déc 2015
La réduction forfaitaire de cotisations sociales pour toutes les activités d’aide à la personne sont passées de 0,75 à 2 euros de l’heure. Une décision qui pèsera sur le Budget de l’État mais qui soutiendra le secteur.

Vendredi 4 décembre, l’Assemblée nationale a décidé d’alléger les cotisations sociales pour toutes les activités d’aide à la personne via un amendement au budget rectificatif 2015. La réduction forfaitaire des cotisations par heure travaillée des services d'aide à la personne passe ainsi de 0,75 euro à 2 euros.

Il faut dire que le secteur de l’aide à la personne ne bénéficiait pas des derniers allègements de charge. Cependant, la mesure est rétroactive et concerne toutes les heures travaillées depuis le 1er décembre 2015.

Une mesure qui coutera 225 millions d'euros en 2016

La décision d’alléger les cotisations sociales pour toutes les activités d'aide à la personne pèsera à hauteur de 18,8 millions d'euros dans le budget de cette année. En 2016, la mesure coutera 225 millions d'euros.

Christian Eckert, le secrétaire d'Etat chargé du budget a déclaré dans l'hémicycle face aux députés que « Le gouvernement souhaite soutenir le secteur des particuliers employeurs » dans un souci « d’équité ». En effet, si cette mesure a été mise en place c’est parce que le secteur ne bénéficie ni du crédit d'impôt compétitivité emploi ni des allègements Fillon (sur les bas salaires).

Coiffure a domicile

Nota bene : les activités liées à la garde d'enfants entre 6 et 13 ans (qui bénéficient d'une réduction de cotisation de 1,50 euro par heure travaillée) passeront, elles aussi, à 2 euros.

Garde malade à domicile, garde de nuit ou encore coiffeur à domicile… désormais, le secteur est plus attractif et abordable pour les particuliers employeurs.


Vous pouvez publier un commentaire ou une question