ANSP, le 3211..: quel est le rôle de l'état ?

09 Déc 2007

Nous souhaitons en cette fin d'année effectuer un état des lieux rapide de la situation et surtout, aujourd'hui, pointer les contradictions du partanariat public-privé dans lequel l'ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne) a un rôle majeur. La mise en place du 3211 notamment, qui place l'état dans la position de chef d'orchestre d'un marché largement privé nous paraît alarmante, dans la mesure où elle fait perdre de plus en plus le contrôle aux organismes de leurs modes de communication, puisque c'est le 3211, société privée, qui est sensée recevoir les appels, les filtrer et les redistribuer à son bon gré. Le développement des services à la personne repose certes sur l'aide de l'état, mais cette aide ne doit pas devenir une tutelle. Nous souhaitons que l'ANSP prenne la mesure de cet obscurantisme qui vise probalement à aider au développement de grands pôles, dans l'optique d'un arrêt prochain des aides financières. Les créateurs d'entreprises prennent probablement un risque non négligeable et non avouable, nous réclamons au minimum une transparence sur les façons de procéder, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. L'Agence des services à la personne est constituée de suffisamment peu de personnes (environ 10! à ce jour) pour conserver une dimension humaine et répondre aux interrogations des dirigeants de ses nombreuses nouvelles entreprises dont la pérénité repose sur les projets à moyen terme de l'état. Elle ne doit pas devenir l'écran fumeux d'une manoeuvre destinée à jeter le chiffre de 500000 emplois créés au mépris de l'avenir des PME, à l'avantage de grands groupes mixtes privés-publics et de l'élection de tel ou tel. Agréer n'est pas agréger.

Nous rappelons aussi que le 3211 est un numéro surtaxé dont les protagonistes n'ont aucun moyen de contrôle et de suivi des prestations dont ils peuvent être à l'origine, puisqu'il ne s'agit de rien d'autre que d'un centre d'appels. Or, il nous semble que les sociétés de services à la personne doivent répondre le plus possible au principe de service de proximité, c'est ce qui fait l'essence de toutes nos petites entreprises (Apui77, Profadom, bienservi, etc.), c'est ce qui assure les utilisateurs d'une certaine bienveillance par-delà le devoir professionnel, tous ces aspects échappant parfaitement au 3211...

ANSP

3211

Services à la personne

Servicesalapersonne.gouv.fr


Vos contributions

bentahar fatna

Comment deposer le cheque sur un compte postale car ils nous on dit qu il fallait un borderau mais on la pas reçu?

atoutaide

Puis-je être client de ma propre entreprise (pour la garde de ma fille, ou travaux ménagers

cesu

Rien ne semble s’y opposer. C’est en tout cas une pratique très courante. Mandataire comme prestataire, si vous vous comportez comme un client : facture, paiement, vous pouvez être client de votre entreprise.

La prochaine fois, merci de poser vos questions sur le forum. Là, nous savons que vous avez eu des problèmes pour enregistrer votre compte…

Vous pouvez publier un commentaire ou une question