LES CONNAISSANCES MINIMALES SUR LA GRIPPE A H1N1

21 Sep 2009

La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse et les mesures à mettre en oeuvre s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre les infections respiratoires aiguës.

Les responsables des structures doivent sans délai finaliser leur Plan de Continuité de l’Activité dont l’objectif est de protéger les personnes fragiles, les personnels et de maintenir l'activité de la structure.

Si vous dirigez un organisme de services à la personne, pour ne pas avoir à suspendre votre activité - ou le moins possible - avant de lire ce qui suit, vous devriez télécharger ici le plan de continuité de l'activité de SAP (PCA, sous excel).

1- Mesures de prévention

Les responsables des structures doivent sensibiliser les membres du personnel sur la responsabilité personnelle de chacun en matière de limitation de propagation du virus.

A ce titre, le responsable de l'établissement procède dès à présent, s'il ne l'a pas déjà fait dans le cadre de son plan de continuité d'activité, à la désignation d'un référent grippe qui s'assure de la mise en application de ces mesures.

a) Précautions standard à prendre au quotidien

Le respect des précautions standard par le personnel au quotidien est une mesure clé de la lutte contre les germes pathogènes respiratoires quels qu'ils soient (grippe saisonnière, grippe pandémique, coqueluche, ... ).

- L'hygiène des mains:

- Le port de gants

Cette mesure ne remplace pas le lavage des mains. Le port de gant est recommandé lors d'un contact avec des liquides biologiques, avec une muqueuse ou une peau lésée et en cas de lésions sur les mains.

b) Vaccinations

Le programme national de vaccination contre le virus A (H1N1) est en cours d'élaboration par le ministère chargé de la santé.

- Pour les professionnels

La vaccination contre la grippe saisonnière est fortement recommandée pour les professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec les usagers.

- Pour les personnes fragiles :

Il s’agit des personnes de plus de 65 ans, des personnes souffrant de certaines affections de longue durée (comme diabète, accident vasculaire cérébral invalidant, néphropathies chroniques grave, mucoviscidose, affections neurologiques et musculaires graves, troubles cardiaques graves, insuffisance respiratoire chronique grave, drépanocytose, sida, déficit immunitaire primitif grave), des personnes asthmatiques ou souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstructive, des enfants et adolescents sous traitement prolongé par aspirine.

2- Surveillance et signalement

Un cas possible de grippe est une personne présentant un syndrome respiratoire aigu à début brutal avec :

-          signes généraux : fièvre> 38°C ou courbature ou asthénie, et

-          signes respiratoires : toux ou dyspnée.

Chez les personnes âgées, le tableau clinique de la grippe est souvent atypique et trompeur: fièvre et toux peuvent être absentes et les signes cliniques peu spécifiques (état confusionnel, anorexie, chute, altération de l'état général. .. ).

a) Dès le premier cas, il convient de mettre en place immédiatement les mesures barrières autour du malade et de renforcer la stricte application des règles d'hygiène.

- Autour du malade :

- Pour le personnel :

Les mesures barrières à appliquer sont décrites dans le document : Mesures barrières recommandations pour le professionnel.

-Dans tous les cas :

3- Masques de protection

a) Le masque de protection respiratoire (masque FFP2)

Les masques FFP2 sont réservés aux professionnels qui font des soins rapprochés (moins de 2m) à des personnes malades.

Il convient de bien réfléchir et d’optimiser l'utilisation des masques FFP2, car

Le personnel qui ferme les sacs poubelle est équipé d’un masque FFP2.

b) Le masque anti-projections (ou masque chirurgical)

Le masque chirurgical est à utiliser par les personnes malades afin qu'elles évitent de contaminer d'autres personnes/leur entourage (lorsqu'elles toussent, éternuent. .. ).

Ces masques chirurgicaux sont délivrés aux malades sur prescription médicale par les pharmacies.

Les responsables de structures prévoiront un stock tampon de masques FFP2 et de masques chirurgicaux qui permettra de faire face à toute survenue de cas de grippe avant que ne se mette en place la distribution.


4- Liens utiles

http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/

http://www.sante-sports.gouv.fr/grippe

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/personnes-agees/

http://www.invs.sante.fr/

http://www.inpes.sante.fr/

http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/infections_persagees/circ_489.pdf

http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/grippe/guide_inf_respiratoires.pdf

http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/grippe_aviaire/fiches_social.pdf

5- Textes de référence

http://www.lorraine.sante.gouv.fr/cire/survreg/ehpad/circ.pdf

http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG//pdf/Mesures_barrieres_-_Recommandations_pour_le_professionnel_-_Protections_individuelles_pour_se_proteger_et_ne_pas_contaminer_les_autres-2.pdf

http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG//pdf/Fiche_utilisation_Tamiflu_en_extraH_DEF_12aout09.pdf


Vous pouvez publier un commentaire ou une question