Vivre avec la maladie Alzheimer

Claude Breton-Fèvre, qui prend en charge des patients Alzheimer depuis des années, a beau tout savoir, ou presque, sur la maladie, elle découvre l'angoisse et le désarroi.

Dans le journal LeMonde, édition du 20 septembre 2009, la journaliste Anne Chemin rapporte le témoignage de Claude Breton-Fèvre, dont la maman est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Une malade Alzheimer dans son fauteuil roulant.

En apparence, rien, ou presque, n'a changé. Dans le pavillon aux volets verts où est  installé son cabinet d'orthophonie, Claude  Breton-Fèvre continue à corriger le défaut de prononciation d'un enfant ou à  raccompagner en souriant les patients sur le  pas de la porte. Mais depuis un an, une part d'elle-même reste constamment à l'affût des  bruits qui viennent du premier étage. "Je guette les chutes, je vérifie que maman se déplace pour aller aux toilettes et, entre deux patients, je me dépêche parfois de monter pour vérifier qu'elle va bien."

[...]

Avec le temps, Claude Breton-Fèvre doit faire appel à des aides extérieures. A partir de 2006, elle accompagne deux fois par semaine sa mère à un accueil de jour situé à quelques kilomètres de Palaiseau : le mardi et le jeudi, de 9 heures à 17 heures, la vieille dame participe à des ateliers mémoire ou psychomotricité. Un infirmier passe tous les jours pour les médicaments, une aide se charge du ménage, une autre de la toilette...

... Lire l'article complet sur LeMonde.fr Cet article n'est plus disponible gratuitement.

Retrouvez ici un extrait de la formation auxiliaire de vie
sur l'aide à la toilette, à l'habillement et à la nutrition de la personne atteinte de la maladie Alzheimer
.

Information publiée le 19 septembre 2009 - Mise à jour : 25 janvier 2016


Vous pouvez publier un commentaire ou une question