Le nouveau statut d'auto-entrepreneur 2015

Le Parlement vient enfin d'adopter la réforme du statut de l'auto-entrepreneur, qui devrait permettre notamment aux demandeurs d'emploi de s'insérer dans le monde du travail en qualité de prestataires de services plus facilement, de façon plus crédible pour les clients.

Un statut qui lève un frein à l'embauche

L'un des plus importants freins du marché des services à la personne est en train d'être levé. Aujourd'hui, quand un particulier, qu'il soit demandeur d'emploi ou déjà salarié, décide de proposer ses services aux particuliers, il conserve son statut de particulier et se retrouve donc dans la position éternelle de... demandeur d'emploi qui cherche un employeur. Et ça, pour les particuliers, ce n'est pas très attractif. Se voir immatriculé à l'URSSAF pour avoir fait changer une ampoule ou fait monter une tringle à rideau, devenir employeur juste pour faire garder bébé le samedi soir de temps en temps, ça peut donner à réfléchir et freiner l'embauche. Pour les demandeurs d'emploi, le statut de particulier est un frein énorme.

En 2015, le nouveau statut d'auto-entrepreneur permettra aux acteurs de notre fabuleux marché des services à la personne de proposer des services avec une crédibilité semblable à celle des agences agréées de SAP.

Les points forts :

Les points faibles :

De nouvelles opportunités professionnelles pour faciliter le retour à l'emploi

Dans la vie active, mieux vaut en général être en position d'offre que de demande. Dans l'économie actuelle, le statut de demandeur d'emploi peut représenter en soi un frein au retour à l'emploi. Avec cette réforme et cet élargissement du statut d'auto-entrepreneur, il est possible de devenir un véritable acteur professionnel des services à domicile, avec une vraie entreprise facile à gérer, limiter les risques manifestes aux particuliers en recherche de services et ainsi gagner des clients beaucoup plus facilement qu'auparavant.

Mieux vaut mille fois proposer une prestation professionnelle de service que d'être un candidat en recherche d'emploi, c'est aussi une question de marketing et d'image. Côté clients particuliers, c'est l'occasion de voir arriver une offre plus structurée, plus professionnelle, avec un système de tarification beaucoup plus clair et simple.

Plus simple pour le travailleur, plus simple et rassurant pour le particulier

Là où un demandeur d'emploi demande 10 euros net, il faut ajouter le calcul des cotisations salariales et patronales (soit 7.63€ en 2014), effectuer la somme : 10 + 7.63 = 17.63 et diviser par 2 pour calculer le prix de revient après la réduction d'impôt (soit 8.815 euros). C'est un peu compliqué !

Alors qu'en auto-entreprise, vous demandez par exemple 17 euros, le client n'a plus la responsabilité de l'employeur, le calcul du coût est simple : 17/2 : 8.50 euros. C'est beaucoup plus simple et clair !

C'est une formidable chance pour les candidats des SAP de se repositionner sur le marché, de se professionnaliser et surtout de créer son propre emploi avec le minimum d'inconvénients administratifs possible. A notre sens, il s'agit là d'une très belle opportunité pour un retour à l'emploi, découvrir le plaisir de gérer sa propre activité, de gagner des clients de façon efficace, de générer des revenus plus rapidement qu'en attendant qu'un employeur veuille bien vous attribuer un salaire, rédiger un contrat de travail, vous déclarer aux différentes administrations, etc.

Information publiée le 06 juin 2014 - Mise à jour : 27 octobre 2014


Vos contributions

Cece

Bjr,
Je suis auto entrepreneur ds les services à la personnes « ménages » sachant que je ne souhaite pas embaucher quel avantage pour moi de garder ce statut ? Les chèques emploi services c’est peut-être mieux sachant également que je suis bénéficiaire a pôle emploi en catégorie 5 et donc que je perçois rien . Juste un allègement de mes charges ! Par avance merci cdt

cesu

Bonjour,
le principal avantage de ce statut est la possibilité de le cumuler avec celui de particulier. Vous proposez ainsi à vos clients les 2 options qui existent :
– soit embaucher un particulier et devenir employeur
– soit recourir à une entreprise, ne pas avoir à être employeur

Par ailleurs, le statut d’auto-entrepreneur vous permet d’obtenir un agrément qui met les clients en confiance. C’est un confort pour les clients qui permet le plus souvent d’avoir plus d’heures de travail, plus de clients et employeurs. Dans les 2 cas, vos clients peuvent utiliser le cesu.

Vous pouvez publier un commentaire ou une question