Les aides financières pour la garde de vos enfants

Si vous désirez embaucher une assistante maternelle ou une garde d’enfants pour mieux vous aider à gérer votre quotidien, vous pouvez bénéficier des services sociaux de la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) et recevoir des aides financières en fonction de vos revenus, de l’âge et du nombre d’enfants. Si vous souhaitez recruter une assistante maternelle agréée ou une garde d’enfants à domicile ou si vous êtes professionnel du métier à la recherche d’emploi, la Pajemploi, un service de l’URSSAF, sera votre guide et vous accompagnera le long de votre vie d’employeur ou d’employée. Pajemploi vous aidera à connaitre, comprendre et gérer les procédures administratives (contrat, déclarations, garanties) pour chaque emploi ciblé.

La Caisse d’Allocation Familiale (CAF) :

La caisse d’allocation familiale (CAF) a pour rôle de fournir une aide financière aux familles grâce à des prestations légales. En effet, elle constitue l’une des branches de la sécurité sociale. La CAF vise à aider les familles dans leur vie quotidienne sur plusieurs volets comme l’éducation, le logement, l’accueil des enfants et les loisirs et assure le versement des minimas sociaux pour les familles les plus démunies.

Domaines d’activité

  • La petite enfance : la CAF verse des prestations aux familles et participe au financement des services et des équipements nécessaires aux nouveaux-nés.
  • Enfance et jeunesse : La CAF verse des prestations pour aider à financer l’éducation et les loisirs des enfants.
  • Solidarité et insertion : La CAF assure le versement des minimas sociaux (Rsa, Aah). Elle vient ainsi en aide aux personnes précaires, isolées ou handicapées et facilite leur réinsertion.
  • Logement et cadre de vie : La CAF aide les familles à faibles ressources à payer leurs loyers ou à rembourser un prêt pour leurs résidences principales. Les personnes concernées perçoivent un complément des allocations versées.

Une prime d’encouragement pour les Assistantes Maternelles

Pour minimiser les départs à la retraite des assistantes maternelles et pour encourager les chômeurs à exercer ce métier, les assistantes maternelles agréées nouvellement embauchées peuvent bénéficier de primes d’installation de 300 €. Certains engagements seront pris par ces dernières comme l’inscription sur le site mon-enfant , la mise à jour de leurs disponibilités et la signature de la charte d’engagements réciproques. En plus, les gardes d’enfants peuvent bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant maximal de 10 000 € pour l’amélioration de leurs domiciles (Pah).

Le complément du libre choix du mode de garde

Vous pouvez bénéficier du complément du libre choix du mode de garde si votre enfant est gardé au moins 16 heures /mois. Le salaire brut de votre assistante maternelle ou garde d’enfants ne doit pas dépasser 47 € par jour et par enfant gardé au 1er janvier 2014. Si vous employez une assistante maternelle, elle doit être agréée par le service de la protection maternelle et infantile. Dans le cas de l’emploi direct d’une assistante maternelle agréée ou d’une garde d’enfants : la prise en charge du salaire de votre employée par la CAF dépendra de vos revenus, du nombre d’enfants et de leurs âges. Dans ce cas, vous payerez un minimum de 15% de son salaire. Les cotisations sociales sont 100% pour l’emploi d’une assistante maternelle agréée et de 50% pour l’emploi des gardes d’enfants (un plafond de 442 € pour les enfants de moins de 3 ans et de 221 € pour les enfants de 3 à 6 ans). En cas de recours à une association, une entreprise ou une micro-crèche : le montant pris en charge par la CAF dépendra de vos revenus, du nombre d’enfants et de leurs âges. Dans ce cas, vous verserez un minimum de 15% à l’institution concernée. Page suivante : Pajemploi