04 Nov 2015

Retrait de la reforme relative à l’allocation aux adultes handicapés

Le gouvernement a annoncé le retrait de la disposition du projet de budget 2016 relative à la reforme du calcul de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

reforme-aah-2016La reforme en question, qui prévoyait de comptabiliser les intérêts non imposables des comptes d’épargne pour le calcul de l’AAH, avait fait polémique autant dans le rang des députés de gauche que dans celui de droite. En effet, le nouveau calcul aurait entraîné une baisse de « 1 257 à 2 151 euros par an » des revenus des adultes handicapés, estime l’Association des paralysés de France (APF).

Le montant de l’AAH, actuellement plafonné à 807,65 euros par mois (depuis le 1er septembre 2015), aurait ainsi été revu à la baisse pour les allocataires ayant de l’argent de côté.

11 Juil 2015

AJE PRO placée en liquidation judiciaire

L'association AJE PRO SAP basée à Pamiers en Ariège avait été placée en redressement judiciaire le 11 mai 2015. Deux mois plus tard, elle vient d'être mise en liquidation judiciaire.

Depuis un an, les salariées du service d'aide à domicile d'AJE PRO reprochaient à la direction un manque d'encadrement, des conditions de travail dégradées et les clients de l'association en ressentaient de plus en plus les effets. Ce scénario n'a malheureusement rien d'exceptionnel dans le secteur.
Lire la suite »

01 Juil 2015

1er juillet 2015 : information préalable du consommateur

L'arrêté du 17 mars 2015 relatif à l'information préalable du consommateur sur les prestations de services à la personne est entré en vigueur le 1er juillet 2015. Il porte notamment sur la distinction claire entre le mode mandataire et le mode prestataire ainsi que sur l'affichage des prix avant et après réduction d'impôt.

Lire la suite »

02 Mar 2015

3939 remplace le numéro 3211

Si vous cherchez à joindre le numéro de "Alo Service-Public" dédié aux services à la personne, il faut désormais composer le 3939, et non plus le 3211.

Lire la suite »

01 Jan 2015

Augmentation du SMIC au 1er janv 2015 : +0,8%

Revalorisation du Smic au 1er janvier 2015
Au 1er janvier 2015, le taux horaire du Smic passe de 9,53 euros à 9,61 euros bruts.

Lire la suite »

30 Oct 2014

Livraison des courses & services à la personne

Des offres d'emploi et de nouvelles entreprises spécialisées dans la livraison de courses à domicile se multiplient sur Internet, sous la bannière "services à la personne". Il faut tout de même rappeler que la livraison doit être incluse dans un service essentiellement effectué au domicile d'un particulier, et qu'à ce titre il doit être associé à un services à la personne de type ménage, auxiliaire de vie ou garde d'enfants.

Lire la suite »

26 Oct 2014

Allègement des cotisations sociales pour la garde d'enfants

L'allègement des cotisations sociales pour la garde d'enfants a été voté à l'assemblée nationale, dans le cadre du vote sur le financement de la sécurité sociale 2015.

Lire la suite »

AAH 2014 passe à 800,45 euros

Les bénéficiaires de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) voient leur allocution augmenter pour s'établir, à compter de septembre 2014, à 800,45 euros par mois. Cette revalorisation annuelle partait d'un montant de 790,18 euros.

Le décret a été publié le 3 octobre 2014.

Article 1
Le montant mensuel de l'allocation aux adultes handicapés mentionné à l'article L. 821-3-1 du code de la sécurité sociale est porté à 800,45 euros à compter des allocations dues au titre du mois de septembre 2014.

Source : legifrance.gouv.fr ›

Augmentation de l'allocation personnes âgées en oct 2014

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) est revalorisée à compter d'octobre 2014, l'ASPA s'établit ainsi désormais à 800 euros par mois pour une personne seule.

Le montant de l'allocation avant augmentation s'établissait à 791,99 euros par mois. Le décret a été publié le 22 octobre 2014.

Publics concernés : bénéficiaires de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou du minimum vieillesse.
Objet : revalorisation de l'allocation de solidarité aux personnes âgées et du minimum vieillesse.

Lire la suite »

24 Oct 2014

Le plus sécurisant ? emploi direct vs auto-entreprise

Les sites d'intermédiation entre les auto-entrepreneurs spécialisés dans le ménage à domicile et les particuliers se multiplient et font parler d'eux. Moins chers que les agences traditionnelles, ils proposent d'entrer en contact le plus souvent avec des auto-entrepreneurs sélectionnés avant la mise en ligne de leurs profils. Que choisir entre l'emploi direct et une femme de ménage auto-entrepreneur ?

Mieux que le travail au noir, plus "sérénisant" que l'emploi direct

Il n'y a pas que la différence de prix qui explique que des sites comme Homejoy.com, Helping.fr ou Hassle.com fonctionnent bien et prennent des parts au marché au noir. Certes ils sont moins chers que les agences, mais surtout ils apportent le petit complément très apprécié par les particuliers : le statut. Un particulier qui devient employeur est nécessairement plus exposé qu'un autre : les prud'hommes, l'URSSAF, les fiches de paie, les congés payés, le calcul des cotisations pour prévoir avec clarté les coûts, les variations régulières des chiffres et des règles, une méconnaissance de la convention collective sont autant d'éléments qui découragent de nombreux employeurs potentiels. Alors qu'avec le statut d'auto-entrepreneur, c'est un chef d'entreprise qui intervient à domicile, c'est lui qui porte ses responsabilités d'auto-employeur et libère ainsi le particulier de nombreuses démarches. Les agences traditionnelles qui sont prestataires (au contraire des agences mandataires) offrent exactement le même avantage, et même plus, mais ces petits plus rendent leurs services plus chers.
Lire la suite »

29 Sep 2014

Comparaison entre au noir et déclaré

Le travail au noir semble regagner du terrain, d'après l'URSSAF, qui enregistre de fortes baisses du nombre d'heures déclarées depuis plusieurs mois. Les particuliers employeurs se déclarent dans la presse assaillis par une hausse des impôts telle qu'il devient beaucoup trop cher de déclarer toutes les heures travaillées. Faisons le calcul.

Lire la suite »

27 Août 2014

Baisse des charges 1er sept 2014

La mesure a été adoptée en juillet dans le cadre du projet de loi de finances rectificative de la sécurité sociale : à partir du 1er septembre, la réduction des cotisations pour les familles employant des salariés à domicile passera de 0,75 euro à 1,50 euro. Un doublement qui s’applique aux salariés employés pour la garde d’enfants et les auxiliaires de vie pour les personnes âgées et/ou handicapées.

Actualisation octobre 2014 : l'Assemblée Nationale vote la baisse des charges ›

Prévisions des prix de l'immobilier 2015

La multiplication des causes pour un même effet ne peut qu'amplifier l'effet. Les analystes spécialistes de l'immobilier prédisent depuis au moins 5 ans la baisse effective des prix des logements, mais la chute ne se produit pas réellement.

Les effets succèdent toujours à leurs causes et il semble désormais que ces dernières sont assez nombreuses pour faire s'avérer la prédiction : les prix de l'immobilier vont baisser. Et ce dès maintenant, avec une décote accrue, annoncée pour 2015.

Le rapport entre les prix de l’immobilier et la santé de l’économie n’est plus à l'avantage de la pierre, comme il y a 5 ans par exemple. L’inflation très forte a disparu au profit d'un début de déflation, les taux des emprunts ne pourront plus descendre, les primo-accédants ont moins accès au PTZ et les prix des logements les moins chers sont beaucoup plus chers qu’il y a 5 ans, etc. Beaucoup de facteurs ont réellement changé ces dernières années, il ne reste plus que la baisse effective des prix, comme un effet qui arrive forcément chronologiquement après ses causes. Lire la suite »

22 Août 2014

Les salaires des baby-sitters augmentent en 2014

Yoopies.fr a publié une infographie sur les salaires nets des baby-sitters en France, en 2014. Cette étude montre une augmentation sensible des tarifs de la garde d'enfants, expliquée en partie par la réforme des rythmes scolaires et l'augmentation du coût de la vie pour les étudiants.

De 7,25 euros Net à 10,01 de rémunération nette horaire

Les nounous les moins chères se trouvent à Pornic en Loire-Atlantique, à 7,25 euros de l'heure, les plus onéreuses postulent à Louveciennes dans les Yvelines, toujours selon l'étude de Yoopies. Les départements où l'augmentation des tarifs est la plus forte sont ceux où la réforme des rythmes scolaires a été mise en place, avec la semaine de 4 jours et demi : +6,1% en moyenne, alors qu'elle est de +3,5% dans les départements qui sont encore à l'ancien rythme. Les tarifs augmentent donc 2 fois plus vite dans les zones où la réforme scolaire a été appliquée. A Paris, les prix 2014 sont 11% plus élevés que les prix 2013.

Benjamin Suchar, le co-fondateur de Yoopies, explique cette augmentation des coûts par deux raisons :
- l'augmentation de la demande : «Nous avons observé une augmentation de demande de garde d'enfants de l'ordre de 30 % dans les villes ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires dès 2013».
- le coût de la vie des étudiants : «La plupart sont jeunes et beaucoup des étudiants. Comme le coût de la vie étudiante a encore progressé, les tarifs demandés ont donc augmenté.» Lire la suite »

04 Août 2014

Baisse des prix, déflation

François Hollande évoque un « vrai risque déflationniste » à l'approche, c'est-à-dire le risque que l'ensemble des prix baisse. Ce qui s'annonce comme une mauvaise nouvelle reste pour nous une vraie bonne nouvelle : les prix pourraient fortement baisser, aussi bien pour les services que les biens et faire prendre conscience à nos dirigeants de l'urgence de baisser le coût du travail. Si la période de récession qui s'annonce pouvait simplement ramener les prix à leur juste valeur par une baisse des charges, ce serait définitivement une bonne nouvelle.

Comme nous passons 365 jours par an à nous battre pour que les frais baissent dans les services aux particuliers, le fait que l'économie corrige d'elle-même les excès de la flambée des prix de ces dix dernières années nous réjouit : logement trop cher, services trop chers, charges trop élevées, transport hors de prix, etc. nous souhaitons une correction. Les banquiers frémissent, le risque systémique est bien réel mais finalement on s'aperçoit que les politiques ont besoin d'une inflation continue pour financer le train de vie de l'état sans faire les efforts nécessaires pour faire grimper les revenus des français à la même vitesse.

Faut-il rappeler que la déflation sur les salaires a débuté dès l'arrivée de l'euro quand les prix ont tous subit de fortes hausses ? Faut-il s'étonner qu'aujourd'hui les français ne suivent plus le rythme et attendent que les prix baissent pour retrouver un pouvoir d'achat ? Qui a littéralement cramé l'argent du contribuable en cumulant des mandats de gestion dispendieuse de la vie publique ? Lire la suite »

29 Juil 2014

Ma banque refuse mes CESU, que faire ?

Vous avez reçu pour la première fois des cesu et vous aimeriez maintenant les encaisser. Mais votre banque les refuse ! Pourquoi ? Comment faire ?

Différencier cesu bancaire et cesu préfinancé

Le cesu bancaire est un chèque classique, votre banque les acceptera universellement sans problème. Mais quand il s'agit de CESU préfinancés, il est possible que la banque les refuse, et pour cause : c'est au Centre d'encaissement du cesu que ça se passe, c'est un organisme dédié à l'encaissement des cesu. Si vous n'êtes pas encore affilié, votre banque ne peut pas les accepter.

Pour qu'on ne vous refuse pas vos cesu préfinancés

L'employeur qui paie en cesu préfinancé doit faire affilier son salarié au Centre de remboursement du Cesu – CRCESU – pour qu’il puisse encaisser ses titres Cesu. L'affiliation est gratuite.

Ensuite, il faut :

  • Soit les déposer sur son compte bancaire, comme les chèques bancaires ;
  • Soit les envoyer au CRCESU ;
  • Soit les déposer en ligne sur www.cr-cesu.fr (service payant)

=> Envoyer les cesu au CRCESU pour encaissement :

Centre de remboursement du Cesu - CRCESU
93738 BOBIGNY CEDEX 9

Téléphone : 0892 680 662 (attention, il s'agit d'un numéro surtaxé, 0,34€ par minute)
Site Internet : www.cr-cesu.fr

07 Juil 2014

Rapport 2014 : Les métiers de 2022

Les services aux personnes ont de l'avenir, ils devraient rester fortement créateurs d'emplois au moins jusqu'en 2022.

Sur strategie.gouv.fr, ce juillet 2014, France Stratégie et la Dares publient un rapport nommé "Les métiers en 2022", qui dévoile une prospective qui place les métiers de soins et de services à la personne au coeur du moteur de la création d'emplois à l'horizon 2022.

Résultats et enseignements

Page 8 du rapport :

Les créations d’emploi dans les métiers peu qualifiés d’aide à la personne et autres métiers de services (employés de l’hôtellerie-restauration, agents de gardiennage et de sécurité) compensent les destructions d’emplois d’ouvriers non ou peu qualifiés.

Lire la suite »

20 Juin 2014

Lettre Info - Changements droit du Travail 2014

Pour les agences prestataires de services à la personne ainsi que les particuliers employeurs, il est important de rester informé sur la réglementation, le droit du travail et le droit social. 2014 apporte son lot de nouveautés, rappelées ici :

L’entretien professionnel

La loi 2014-288 du 5 mars 2014, (art. 5, JO du 6), prévoit que tous les salariés doivent avoir un entretien
professionnel tous les deux ans.

Le principe :

Entretien tous les 2 ans :

  • Information de chaque salarié dès son entrée dans l’entreprise
  • Etat des lieux du parcours professionnel du salarié
  • Après chaque entretien : un écrit et la copie est remise au salarié

Lire la suite »

19 Juin 2014

L'allègement des cotisations sociales confirmé

Afin d'encourager l'emploi à domicile, le ministre des Finances, Michel Sapin, s'est déclaré en faveur d'un «cadeau fiscal» dans le cadre d'un projet d'allègement des cotisations sociales. Michel Sapin est en faveur d'un allègement des cotisations

"Un petit cadeau fiscal ?" - "ça me paraît nécessaire"

Pour Michel Sapin, il demeure nécessaire d'adopter un projet de soutien pour booster le secteur des services à domicile. Interviewé par Christophe Barbier sur la chaîne iTélé, le ministre des Finances annonce que la question sera abordée lors des discussions budgétaires. Lire la suite »

18 Juin 2014

Nouveau projet de loi pour l'allègement des cotisations sociales

Afin de mettre un terme à la baisse notable dans le secteur des emplois à domicile, un amendement  parlementaire au projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale pour 2014 est prévu pour doubler l’allègement des cotisations sociales actuel égal à 75 centimes par heure travaillée. Tous les ménages qui embauchent des jardiniers, des femmes de ménage ou encore des assistantes maternelles bénéficieront d’un allègement supplémentaire sur les cotisations patronales par heure travaillée.
un projet qui vise un allègement des cotisations sociales

2013 : les emplois à domicile, presque sur la voie du déclin

L’année 2013 correspond à la chute libre des emplois à domicile. En effet, selon la Fepem (PDF),  le volume des heures déclarées a diminué de 6%. De plus, l’Acoss  a déclaré que  la réduction des salaires versés aux employés à domicile par an avait atteint 5,4%.

Lire la suite »