Comment accompagner un enfant timide ?

la timidité chez les enfants se caractérise notamment par une certaine peur de se montrer ou de parler en classe ou devant les autres. La timidité d’un enfant peut donc avoir un effet négatif sur sa scolarité. Dans ce sens, les parents doivent être attentifs et bien accompagner leurs enfants dans leur scolarité.

Comment réagir ?

Avant toute chose, les parents doivent connaître et comprendre les raisons de la timidité de l’enfant. Il faut savoir que la timidité provient du milieu social et familial dans lequel vit l’enfant. Ainsi, les parents sont les premiers responsables de sa situation et sont au même temps les mieux placés pour l’aider à dépasser ses peurs. En réalité, un enfant timide s’attend à beaucoup d’encouragement de la part de ses parents. Les parents doivent inciter les enfants à parler plus, à sortir jouer avec les autres enfants, valoriser leurs efforts et les encourager à ne plus avoir peur de participer en classe. En outre, il ne faut surtout pas taquiner l’enfant devant les autres en mentionnant par exemple sa timidité, ceci ne fera que renforcer sa solitude et son isolement voire sa mise de côté par ses pairs. Afin de remédier au problème de timidité, les parents doivent surtout faire preuve de patience et de compréhension. Si le problème persiste, le recours à un spécialiste est fortement recommandé.

Aider l’enfant à dépasser ses peurs

La timidité peut avoir des effets négatifs sur la scolarité de l’enfant. Il demeure donc primordial d’aider l’enfant à affronter sa timidité. Les parents doivent accompagner leurs enfants, être toujours présents pour les encourager et les motiver. De plus, les parents doivent communiquer avec les enseignants pour établir une stratégie de travail à la maison qui puisse aider l’enfant à développer une certaine autonomie. D’un autre côté, les activités parascolaires et les activités de divertissement permettent à l’enfant de sortir de son isolement et d’entrer en contact avec d’autres enfants de son âge. L’apprentissage de la musique ou la pratique du sport peut aider l’enfant à devenir de plus en plus autonome et à dépasser sa timidité. En outre, le recours aux cours particuliers à domicile peut être une solution envisageable. Les parents doivent, dans ce cas, choisir le bon prof capable d’adapter les cours aux besoins de l’apprenant.