Aider l’enfant à s’intégrer dans une nouvelle école

Certains enfants trouvent une difficulté pour s’intégrer dans une nouvelle école. Le plus souvent, l’école n’est pas uniquement un lieu d’apprentissage pour eux, mais surtout un lieu de rencontre avec leurs amis. Du coup, il sera difficile aux enfants de s’adapter à une nouvelle école où ils ne connaissent personne.

Il demeure très important pour les parents d’être capables de savoir si leur enfant trouve des difficultés d’adaptation.

Comment savoir en cas de difficulté d’intégration ?

Les enfants qui trouvent des problèmes d’intégration dans une nouvelle école peuvent devenir plus agressifs ou bien s’isoler et parler très peu en classe, et par suite, être mis de côté par leurs pairs. En tout cas, ceci se reflètera sur leurs résultats à l’école. Les parents doivent avant tout communiquer avec l’enfant s’ils voient un changement de comportement ou une baisse au niveau des résultats. Le dialogue permettra de mieux saisir ce que ressentent les enfants afin de pouvoir les aider à dépasser les difficultés.

Que faire dans ce cas ?

En cas de mauvaises notes, les parents ne doivent pas se montrer en colère devant l’enfant. Il faut lui parler calmement afin de comprendre le véritable problème. De plus, l’accompagnement de l’élève est un élément important pour l’aider à surmonter ces difficultés d’intégration. En cas de changement de comportement, les parents doivent agir vite pour remédier rapidement au problème. Les activités parascolaires qui s’effectuent au sein même de l’école, comme la musique ou les ateliers de lecture, permettront à l’enfant d’entrer en contact avec d’autres élèves de son âge, ce qui facilitera son adaptation et son intégration dans le nouveau cadre scolaire. De plus, les parents doivent communiquer avec les profs de leurs enfants. L’enseignant est très bien placé pour détecter les problèmes de chaque élève. Cependant, si le problème persiste et se reflète de façon durable sur le comportement et les résultats de l’enfant, les parents doivent consulter un spécialiste pour éviter l’échec scolaire.

L’accompagnement à la maison

Outre la communication et l’accompagnement à l’école, le travail à domicile représente un moyen efficace pour lutter contre les problème d’intégration. Les parents peuvent, en effet, recourir à un prof à domicile en cas de mauvaises notes. Les enseignants à domicile sont généralement des pédagogues qui ont de l’expérience, capables ainsi de détecter les besoins des apprenants afin d’adapter les cours à leur niveau. D’ailleurs, les cours à domicile, ne s’intégrant pas dans un cadre strictement scolaire, permettent à l’élève d’entretenir une relation de confiance avec l’enseignant, ce qui facilitera la communication entre eux.