Cette année, il faut devenir un bon parent d’élève !

La rentrée approche à grands pas ! Vous avez certes en mémoire des événements ou des incidents de l’année précédente : énervement suite aux notes obtenues, réunions avec les enseignants oubliées, etc. Cette année, vous pouvez vous rattraper et devenir un bon parent d’élève. Nous vous proposons un mode d’emploi composé de huit règles.

1. Soyez à l’heure à l’école devenir un bon parent

Pour être un bon parent, il faut, tout d’abord, éviter de venir à l’école en retard. L’école n’a pas les horaires souples de la crèche. Il faut donc venir à l’heure et présenter à votre enfant une bonne image de ponctualité pour donner le bon exemple.

2. Assistez à la réunion de rentrée

Votre présence à la réunion de rentrée est très utile. Il est nécessaire de faire un premier contact avec les instituteurs pour s’informer sur les objectifs pédagogiques. De plus, vous montrerez à votre enfant l’intérêt que vous portez pour sa vie scolaire.

3. Participez à la vie scolaire

Il est très important d’accompagner l’enfant dans sa vie scolaire. Essayez, au moins deux ou trois fois par an, de participer à sa vie scolaire, ses activités, ses sorties. Ainsi, l’élève se sent important à vos yeux. Pour ce faire, les associations des parents d’élèves sont une bonne solution.

4. Non aux comportements qui dévalorisent l’école

Évitez les comportements qui dévalorisent l’école. En fait, essayez de ne pas critiquer les programmes, la pédagogie ou les instituteurs devant votre enfant. Et puis, attention de lui permettre de s’absenter pour rallonger des petites vacances ou pour faire un pont. Ce faisant, il va comprendre que les études ne sont pas importants.

5. Contrôlez sans exagérer

Pour devenir un bon parent, laissez-le travailler ses devoirs seul, et aidez-le s’il en a besoin. Ne vous énervez surtout pas sur les devoirs. Pour les plus grands, ils doivent apprendre à être autonomes sans, pour autant, les abandonner.

6. Montrez de l’intérêt à ses études

Pour devenir un bon parent, il est nécessaire de dialoguer avec votre enfant, lui demander « comment s’est passée sa journée ? » « est-ce qu’il trouve des difficultés ? », etc. Il faut bien évidemment prendre le temps de l’écouter. Ainsi, l’élève se sent en sécurité, accompagné et ne perd pas sa motivation pour l’école.

7. Valorisez le sommeil

Il est aussi très important de coucher votre enfant tôt, le soir. Le manque de sommeil nuit à la faculté d’apprentissage chez les enfants.

8. Accordez de l’importance à la distraction

Enfin, après les longues journées d’études auxquelles s’ajoutent parfois des heures de cours particuliers, il est indispensable d’accorder de l’importance à la distraction de l’élève. Ainsi, vous pouvez devenir un bon parent !