Comment donner le bon exemple aux enfants ?

Certes, la stratégie d’intervention des adultes vaut son pesant d’or dans la scolarité des enfants. Que l’on soit parent ou éducateur, nous avons tous un rôle de modèle à jouer auprès des élèves. Ils sont vos répliques en miniature. Pour cela, il est primordial de donner le bon exemple aux enfants pour qu’ils adoptent, à leur tour, un comportement adéquat.

Remise en question des comportements des adultes

Il est nécessaire de se remettre en question afin d’être un bon éducateur, professeur ou parent. Avant de se demander sur les comportements des enfants, nous devons, tout d’abord, nous demander si nous obtempérons aux bons comportements et si nous sommes nous-même en mesure de donner le bon exemple aux enfants. Par exemple, comment demander à l’enfant de suivre une bonne hygiène de vie quand nous couchons tard et nous ne mangeons pas sain ? Ou comment encourager l’élève à être persévérant quand nous avons l’habitude d’abandonner à la première difficulté ? Ce sont les adultes qui doivent donc contribuer à améliorer les comportements des enfants que ce soit pour les formules de courtoisie (merci, S’il vous plait, etc.) ou pour les divers comportements sociaux (façon d’agir lors des conflits, respect, écoute, reconnaissance de ses erreurs, etc.). Voici une campagne publicitaire australienne qui montre le mimétisme des enfants surtout envers leurs parents.

Conseils pour donner le bon exemple aux enfants

  1. Commencez par vous-mêmes : Pour eux, vous êtes toujours « un héros ». Il est donc nécessaire d’être à la hauteur de leurs espérances. Ainsi, vous devez agir de la même façon que vous aimeriez qu’ils agissent.
  2. Acceptez d’être imparfait : Ce n’est pas contradictoire avec le premier conseil. Mais, il faut leur montrer que personne n’est parfaite et qu’on doit toujours apprendre de ses erreurs pour pouvoir avancer.
  3. Déterminé et souple à la fois : Vous devez certainement prouver de la tendresse pour votre enfant. Pourtant, ne dérogez pas aux règles. Ainsi, l’enfant comprend que vous lui imposez ces règles pour son intérêt.
  4. Formules de courtoisie : Vous devez dire les mots dits magiques qui relèvent des formules de courtoisie chaque fois que c’est nécessaire, pour que l’enfant s’y accoutume à son tour.
  5. Mots grossiers : Il est impératif de bannir certains mots de votre vocabulaire pour que l’enfant ne les dise pas aussi. Dire que « c’est un mot de grands » ne corrige pas la situation surtout lorsque vous lui dites souvent qu’il est devenu grand, lui aussi.
  6. N’hésitez pas à vous excuser : Lorsque vous commettez une erreur, vous réagissez mal ou vous dites un mot désagréable n’hésitez pas à demander pardon sans tarder. Ainsi, vous lui montrez votre droiture et votre sens de la justice.
  7. Le sens de l’humour : inclure un brin d’humour dans votre vie du quotidien peut rendre la vie plus agréable.
  8. Discutez calmement : Il faut éviter de crier lors de vos discussions que ce soit avec votre conjoint ou avec l’enfant lui-même. Montrez-lui que les conflits peuvent être réglés calmement.
  9. N’exercez pas de la pression : Faites apprendre à votre enfant comment se calmer et se relaxer pour faire baisser la pression. La sophrologie pour enfants peut être un bon exemple.
  10. Évitez la violence : Vous ne devez jamais utiliser la violence que ce soit avec votre enfant ou avec votre entourage.