Comment valoriser les efforts des enfants ?

Tout parent est inquiet pour l’avenir de son enfant et lui souhaite toujours le meilleur. Pourtant, la majorité des parents ne savent pas comment valoriser les efforts de leurs enfants et les encourager. En effet, des études récentes ont découvert quelques formes d’encouragement qui seraient plus bénéfiques pour le développement de l’enfant.

Valoriser les efforts ou la personne de l’enfant ?

Selon des études effectuées sur le développement de l’enfant, les marques d’approbation et les compliments qui portent sur le travail et les efforts fournis par l’enfant («Tu as fait un bon travail» ) ont un effet meilleur que celles qui portent sur la personne même de l’enfant («Tu es un bon garçon»). Les enfants complimentés sur leurs efforts, sont plus aptes aux challenges et luttent contre l’échec. Ces études sont élaborées par par Elizabeth Gunderson et ses collègues des université de Chicago et de Stanford.

«Le travail et l’effort sont perçus comme des moyens utiles pour améliorer leurs capacités, ce qui les conduit davantage à affronter les défis avec plaisir et à persister après un échec», affirme Elizabeth Gunderson.

En réalité, cette étude vient appuyer des études précédentes qui ont étudié l’effet positif de la valorisation du comportement.

L’erreur, source d’apprentissage !

Ces études expliquent la raison pour laquelle les enfants  complimentés sur leurs comportements luttent contre l’échec plus que les enfants complimentés sur leurs personnes. En effet, lorsque les remarques qui concernent les efforts sont négatives (Par exemple, «Je n’ai pas aimé cette façon de faire quelque chose»), elles relèvent, dans l’esprit de l’enfant,d’une simple erreur de stratégie. Ce dernier, va donc apprendre de ses erreurs. Par contre si les remarques négatives portent sur la personne de l’enfant (Par exemple, «Tu es nul»), l’enfant vit avec l’idée de son incapacité et n’évolue pas.

Ces études ne relèvent pas d’une simple astuce pour une bonne conduite parentale mais peuvent devenir l’objet d’une réforme de l’école.