Cours par correspondance : pour qui ?

Les cours par correspondance sont l’une des formules du soutien scolaire. Ils peuvent concerner toutes les matières de la maternelle au baccalauréat. Quel est le principe des cours par correspondance ? Et à quels élèves sont-ils destinés ?

Cours par correspondance : principe

Dans le cadre des cours par correspondance, l’élève reçoit des documents chez lui contenant les cours, des exercices auto-correctifs, des devoirs, etc. Il renvoie ses devoirs à l’enseignant par la poste, selon un planning prédéfini. Ce dernier les renvoie corrigés avec des notes d’explication. L’élève peut également bénéficier d’un suivi ou d’une assistance téléphonique ou par Internet. Généralement, il existe deux types de cours par correspondance :

  1. Soutien scolaire : pour travailler particulièrement une matière qui présente des difficultés durant l’année ou pendant les vacances.
  2. Scolarité complète ou partielle : pour les élèves qui ont de grandes difficultés (expatriés, problèmes de santé, enfants précoces, etc). C’est l’équivalent d’une année de cours (complète) ou bien d’un trimestre (partielle).

Cours par correspondance : pour qui ?

  • En soutien scolaire :

Les cours par correspondance peuvent être utile pour les élèves qui éprouvent un besoin de soutien scolaire, notamment en cas de grandes difficultés scolaires. Mais attention ! D’une part, certains élèves ont besoin de la présence physique d’un adulte pour pouvoir poser des questions en faisant les exercices. D’autre part, lorsque l’enfant est en grandes difficultés, il est possible qu’il ne soit pas à l’aise et qu’il se sente seul devant ses exercices et ses documents qu’il doit renvoyer par correspondance. Dans ces cas, il est nécessaire d’opter pour les cours particuliers à domicile. Un adulte doit l’assister de près.

  • En scolarité complète ou partielle

Les cours par correspondance en scolarité complète ou partielle sont destinés surtout aux élèves qui ne sont pas capables de suivre une scolarité ordinaire. Citons le cas des élèves expatriés, les élèves ayant des problèmes de santé ou le cas des enfants précoces. Ces élèves peuvent suivre via des organismes spécialisés une scolarité par correspondance conforme à la législation. Mais il est primordial de demander l’autorisation de l’inspecteur d’académie du lieu de résidence.