Dans quels cas demander un rendez-vous avec un professeur ?

La réunion parent-professeur est très importante dans la scolarisation de l’enfant. Elle ne doit pas être négligée et le parent doit connaître les moments où un rendez-vous avec le professeur est indispensable. Pour cela, nous vous proposons quelques pistes.

Dans quels cas demander un rendez-vous ?

Un rendez-vous avec un enseignant peut s’avérer nécessaire dans plusieurs cas notamment les problèmes scolaires ou familiaux.

1.   Problèmes scolaires

Les situations suivantes nécessitent un rendez-vous avec un professeur :

  • • L’enfant a de mauvaises notes.
  • • L’enfant change de comportement alors qu’il n’y a aucun changement dans le cadre familial. Cela peut provenir d’un problème scolaire.
  • • L’enfant a un problème relationnel, a du mal à s’intégrer ou rencontre des difficultés de communication avec ses camarades ou avec un professeur.
  • • L’enfant veut changer de filière (Par exemple, passer à une filière professionnelle).

2.   Problèmes familiaux

Les situations familiales suivantes exigent un rendez-vous avec le cadre enseignant :

  • • La famille déménage en cours d’année scolaire
  • • Des problèmes familiaux bouleversent l’équilibre de l’enfant. (grands conflits, divorce, décès, etc.)
  • • L’enfant a été absent durant une longue période et a besoin de se rattraper.

Le professeur que vous devez rencontrer

En primaire et en maternelle, un seul enseignant assure l’ensemble des cours de l’élève. C’est celui-ci que vous devez rencontrer, dans tous les cas. Néanmoins, au collège et au lycée, chaque matière est enseignée par un professeur spécialisé. Ainsi, si l’enfant rencontre des difficultés dans une seule matière, vous devez rencontrer le professeur concerné. Pourtant, il est des cas où le problème est relationnel. Dans ce cas, il est préférable que le professeur principal assiste à l’entretien.

Par contre, si les difficultés rencontrées sont plus générales et qu’elles touchent plusieurs matières, il faut rencontrer le professeur principal. C’est l’interlocuteur ad hoc. De même, vous pouvez vous adresser à un enseignant qui connaît bien l’élève. Une relation privilégiée entre l’élève et l’un de ses professeurs, par exemple, peut changer la donne.