L’environnement familial et son effet sur la scolarité

Le rôle des enseignants est très important dans la réussite ou l’échec des élèves, certes. Mais l’environnement familial a également des effets directs sur la scolarité des enfants. En effet la disponibilité affective et l’encouragement des parents a des effets positifs non seulement sur les comportements des enfants mais aussi sur leurs résultats scolaires.

Capital culturel

Les parents qui ont un niveau culturel faible ne peuvent pas aider leurs enfants. Ainsi, leurs enfants passent plus de temps à regarder la télé, par exemple, qu’à exercer une activité bénéfique pour la scolarité. Par contre, les parents cultivés font comprendre à leurs enfants que les loisirs sont un moyen de compléter la culture et la réussite scolaire. De plus, l’enfant développe son caractère grâce aux valeurs qu’il a apprises dans le cadre familial. Ainsi, l’élève issu d’une famille qui favorise les pratiques culturelles telles que les arts, les visites des musées, etc, est généralement plus attentif et plus intelligent qu’un élève qui passe son temps à jouer. De même, selon sa famille, l’enfant subit des influences qui l’aident ou pas à terminer ses études

Capital économique et social

L’argent peut influencer la méthode de travailler de l’enfant. Ainsi, l’élève issu d’une famille riche peut avoir plus d’équipements chez lui (ordinateurs, par exemple) et peut aussi bénéficier d’un enseignement privé ou des cours particuliers. De plus, les amis, les connaissances et les proches de la famille peuvent influencer le développement cognitif de l’enfant et ses capacités intellectuelles.

Ces capitaux apportés par le cadre familial ont donc un effet direct sur la scolarité des enfants. Néanmoins, l’autonomie de l’élève est très importante pour la réussite scolaire, quelle que soit sa famille.