La scolarité d’un élève handicapé

Les enfants handicapés ont du mal à s’intégrer dans le milieu scolaire. Pour cette raison, les parents doivent les accompagner et les assister dans leur scolarité. Plusieurs lois visent à faciliter la scolarisation des enfants handicapés. Quels sont les difficultés rencontrés par les élèves handicapés ? Que doivent faire les parents ?

Les problèmes des enfants handicapés à l’école

La condition de l’enfant handicapé rend difficile son intégration dans le milieu scolaire. Cette catégorie d’élève présente des besoins spéciaux qui doivent être pris en considération par l’administration de l’école lors de la mise en place du programme et lors de la répartition des cours. De plus, les écoles ne proposent pas toutes aujourd’hui des services qui s’adressent spécifiquement aux élèves handicapés. En outre, sur le plan psychique, un enfant handicapé pourrait s’isoler s’il se trouve dans une classe avec 20 ou 30 élèves qui ne sont pas handicapés.

Des mesures à prendre

Certains établissements scolaires proposent des services spéciaux pour les enfants handicapés. Or, jusqu’à présent, le nombre de ces écoles n’est pas vraiment suffisant. Certaines lois, comme la loi du 11 février 2005 et l’Aide Handicap École, renforcent l’idée d’égalité entre les élèves handicapés et ceux qui ne le sont pas. Les enfants handicapés bénéficient ainsi d’un auxiliaire de vie scolaire individuel pour les aider et les assister tout au long de leur parcours scolaire.
Dans cette perspective, les parents doivent choisir la bonne école qui propose des services adaptés à l’état de santé de leur enfant et doivent encourager leur enfant pour être plus autonome.

Réussir la scolarité d’un enfant handicapé

Une personne handicapée est par définition une personne qui éprouve le besoin d’être assistée par les autres. Dans ce sens, un élève handicapé doit bénéficier d’une assistance scolaire à domicile comme à l’école. Le rôle de l’enseignant est de faciliter l’intégration de l’élève handicapé en lui faisant parler et participer de façon active en classe. Quant aux parents, leur rôle consiste à garantir toutes les conditions de réussite pour l’enfant. Ainsi, les activités parascolaires (musique, sport…) représentent une solution qui permet à l’élève handicapé de s’épanouir dans son milieu scolaire et d’entrer en contact avec d’autres enfants de son âge, ce qui renforcera en lui le sentiment de confiance.
Par ailleurs, les cours particuliers à domicile se présentent comme une solution pour permettre à l’enfant handicapé d’améliorer son niveau. La particularité des cours particuliers réside dans la possibilité des les adapter au niveau de l’élève. Ainsi, les parents doivent choisir le bon prof capable de détecter les besoins de l’apprenant.