Importance de l’envie pour les cours particuliers

Parfois, les parents imposent les cours particuliers à leurs enfants contre le gré de ces derniers. Or, si l’enfant est déjà démotivé pour ses cours ordinaires, il le sera encore plus pour les cours particuliers. Dans ce cas, le soutien scolaire ne résout pas les problèmes, bien au contraire, il les augmente.

Comment connaître l’absence d’envie chez l’élève ?

Les parents peuvent détecter chez l’enfant son manque d’envie aux cours à travers son comportement et ses paroles. L’élève démotivé peut prononcer des questions comme « pourquoi passer six heures par jour assis? » ou « à quoi sert d’étudier cette matière ?« . De plus, il possède peu d’informations quant à ses points forts et ses besoins, ce qui lui empêche de retrouver l’envie d’apprendre. Ainsi, il s’exprime souvent avec des termes flous tels que « en échec« , « en difficulté », « j’en peux plus », « je ne peux pas faire mieux », etc. Il ne retient que ses faiblesses. Pour cela, il est nécessaire de communiquer avec l’élève.

Remotiver l’élève

Il est donc indispensable de remotiver l’enfant : il faut lui définir sa situation scolaire, valoriser ses progrès et ses points forts et repérer ses besoins qui nécessitent une remédiation.  Avant de commencer la démarche des cours particuliers, il est nécessaire de discuter avec lui l’idée de prendre des cours supplémentaires pour voir sa réaction et son opinion. Le parent peut même lui demander de s’informer auprès de ses camarades qui en prennent déjà ou lui proposer de prendre un premier engagement de quelques heures de test.

En absence d’envie, les cours particuliers n’ont donc aucune utilité pour l’élève. Ils ne font que rassurer les parents.