Des outils d’apprentissage à ne pas manquer

L’apprentissage exige certainement des efforts mais aussi des outils. Il existe plusieurs facteurs pour que ces efforts soient récompensés par la réussite. Dans cette perspective, nous allons nous concentrer sur l’un de ces facteurs: Les outils. Quels outils pour bien apprendre ?

Constituer un réseau et profiter de ses ressources

Il s’agit de la communication et les interactions avec autrui. A ce propos, Nicole Poteaux affirme que « Apprendre c’est d’abord agir et interagir avec son environnement, et pour les humains, dans un milieu social et culturel qui en donne les motifs, les raisons et les moyens ». Ainsi, l’interaction a un effet positif sur l’apprentissage et constitue avec l’action le moteur fondamental des processus psychiques. Pour développer ses acquisitions, il est nécessaire de bien exploiter les ressources qui se trouvent dans votre environnement. Les ressources sont multiples et peuvent être amicales, familiales, professionnelles, médiatiques, virtuelles, etc.

Apprentissage par collaboration

L’apprentissage par collaboration peut s’effectuer en classe ou même, pour les adultes, dans le cadre de travail. En fait, le travail collaboratif enrichit les conduites cognitives dans la mesure où il facilite la perception de ses propres capacités par rapport à celle de ses collègues.  D’après Perret Clermont: « le conflit socio-cognitif engendré par la mise en présence de centrations différentes semble être le processus des évolutions individuelles constatées. Pour que les enfants puissent élaborer ensemble une notion, il n’est pas nécessaire qu’un des deux la maîtrise. Il suffit qu’ils l’abordent avec des points de vue conflictuels. »

L’autonomie

L’apprentissage et l’autonomie sont liés. Portine (1998) considère que «apprendre à apprendre c’est se préparer à être autonome. » Ainsi, cette sorte d’indépendance, lors de l’apprentissage est définie comme la capacité de prendre en charge son apprentissage. L’apprenant se trouve capable de prendre des décisions, connaît ses capacités et ses difficultés, essaie d’améliorer ses stratégies d’apprentissage et se motive par les progrès réalisés.

Pour apprendre, il ne suffit donc pas d’écouter et recevoir les informations passivement mais il faut s’engager à garantir son apprentissage et profiter des outils qui sont à la portée. Si vous trouvez des difficultés pour apprendre, vous pouvez recourir aux cours particuliers qui sont très bénéfiques.