Quelles conditions pour apprendre au travail ?

Un certain nombre de conditions favorise le développement de l’apprentissage, dans le cadre de travail. La plupart de ces conditions dépend de l’employeur. Depuis l’entretien d’embauche, l’employeur doit montrer son intérêt aux expériences précédentes et donc aux compétences et l’apprentissage.

Apprentissage formel / Apprentissage informel

L’apprentissage formel se déroule dans les établissements d’enseignement ou de formation connus. Par contre, l’apprentissage informel se déroule à travers la vie quotidienne à savoir le travail, la famille, le divertissement, etc. Généralement, la grande part des apprentissages se déroulent de façon informelle. Dans le cadre de travail, les acquisitions s’appellent compétences.

Tutorat et missions

Le tutorat développe les compétences du nouveau salarié et aide aussi le tuteur à rafraîchir ses compétences. Il est aussi bénéfique de faire impliquer les employés dans le fonctionnement de leur entreprise, par exemple, par des missions provisoires à l’extérieur. Cette pratique leur permet de mieux discerner et saisir le fonctionnement de leur entreprise.

Permutation des postes

La permutation ou rotation des postes permet de développer les connaissances d’un salarié dans un domaine qui ne relève pas de son domaine d’expertise. Ce changement peut s’effectuer dans le cadre d’entraide entre collègues ou pour le remplacement d’un collègue en suractivité ou en congé. Dans ce cas, l’activité s’effectue par le recours aux apprentissages informels déjà acquis et aboutit à de nouveaux apprentissages, dans le sens où ils permettent à chaque employé de se positionner par rapport aux missions de son collègue.

Formation continue et ressources informatiques

Les ressources informatiques, notamment l’accès à Internet, forment une source d’apprentissage toujours disponible. De plus la formation continue permet aux salariés d’améliorer leurs compétences et d’être à l’affût des dernières nouveautés et méthodes relatifs à leurs domaines d’activité.

Récapitulation annuelle des activités

La récapitulation ou bilan annuel des activités permet à l’employeur d’évaluer les apprentissages et compétences développés par le salarié et d’étudier les opportunités d’évolution. Ainsi, le salarié devient conscient de ce qu’il a appris et ce qu’il peut apprendre ultérieurement.

Néanmoins, un bon environnement et des conditions motivantes sont indispensables pour apprendre au travail. Nous insistons sur le fait que l’absence de motivation impacte toujours le déroulement de l’apprentissage.