Redoubler : dans quels cas ? et comment l’envisager ?

On a souvent une opinion négative du redoublement qui est un phénomène très courant. Pourtant, redoubler une année peut être très bénéfique pour aider un élève à se rattraper.  Mais il est nécessaire de bien étudier la situation de l’enfant pour comprendre les causes de son échec et pour prendre les procédures nécessaires afin de surmonter ses difficultés.

redoubler Redoubler : dans quels cas ?

Tout d’abord, vérifiez si l’élève ne souffre pas  de troubles visuels ou auditifs, d’hyperactivité ou d’autres soucis sanitaires qui empêchent sa faculté d’apprentissage. Veillez aussi à tester son degré de motivation et son moral. N’hésitez pas à vous rendre à un spécialiste, en cas de doute. Vous pouvez aussi avoir recours à un conseiller d’orientation qui pourra diriger l’élève et lui montrer la meilleure voie à suivre. D’une part, si les difficultés scolaires résultent d’un manque de travail ou d’une absence de motivation, le redoublement n’est peut être pas nécessaire. En effet, faire redoubler un enfant qui a déjà du mal à se motiver n’aura pas d’effets positifs. Il sera plutôt mieux de valoriser ses efforts et de lui rendre son auto-confiance. D’autre part, si les difficultés sont dites à une incompréhension du contenu du programme, il est nécessaire d’envisager le redoublement, car les difficultés de l’enfant risquent de s’aggraver au fur et à mesure de sa scolarité. Dans ce cas, il est aussi possible de recourir à des cours de remise à niveau à domicile.

Comment envisager le redoublement ?

Le redoublement est un événement compliqué pour l’enfant. Redoubler est souvent synonyme d’isolement, dans le sens où l’élève reste à une étape que la plupart de ses camarades auront dépassée. Ainsi, il est fondamental d’expliquer à l’élève que le redoublement aura des effets positives sur son niveau et sur son avenir et qu’il l’aidera à s’améliorer. Ainsi, il accepte l’idée de redoubler comme une expérience positive. Les parents doivent rassurer l’élève sur l’avenir de ses études et celui-ci doit être d’accord avec cette démarche pour qu’elle soit efficace et productive. N’hésitez pas aussi à énumérer ses qualités et ses progrès, plutôt que d’insister sur ses point faibles et ses difficultés et à lui permettre de pratiquer d’autres activités non scolaires, comme le sport. De plus, il est impératif de soutenir l’élève redoublant. Le recours au soutien scolaire est certainement très efficace.