Réussir ses études, est-ce réussir sa vie ?

Réussir une vie est plus complexe que réussir qui signifie tout simplement atteindre ce que l’on veut. A ce propos, on dit souvent: « Ce n’est pas évident de réussir ses études pour réussir sa vie ». Il est donc primordial de définir, d’abord, ce que l’on veut dire par « réussir sa vie ».

Qu’est-ce que « réussir sa vie » ?

Étymologiquement parlant, le mot « réussite » vient du mot italien « uscita » qui signifie « issue, sortie ». En réalité, il n’existe pas de définition universelle cette expression qui paraît inadéquate. Selon une étude réalisée par l’institut de sondage CSA, 85% des français estiment avoir réussi leur vie, 95% privilégient des facteurs sociaux, comme facteur de réussite, à savoir la vie de famille, la vie amicale, le temps libre. Et même pour ce qui de la vie professionnelle, le premier facteur est d’ordre social: l’entente avec les collègues. Dans ce sens, Thierry Verstraete affirme, dans la préface de son oeuvre Création d’entreprise et entrepreneuriat :  «Si, au soir de ma vie, mes enfants devaient penser de moi ce que je pense de mes parents, alors, j’aurai réussi ma vie. »

Il y a donc des critères de réussite, un ensemble d’objectifs qu’il faut atteindre pour atteindre un objectif suprême: réussir sa vie. Mais quel rôle occupent les études pour atteindre cet objectif ?

Rôle des études dans la réussite d’une vie

En effet, réussir les études est l’un de ces critères. Les études réussies permettent d’obtenir des diplômes et donc d’avoir un emploi mieux payé, dans un domaine qui nous passionne. Certes, le travail avec plaisir et l’argent permet d’avoir l’esprit tranquille et de s’offrir une grande part de ce qu’on veut. Ainsi, on se trouve avec un statut social plus élevé. Ce sont principalement les bases de la réussite qu’on obtient grâce aux études: apprendre à parler, lire, écrire, compter, raisonner, etc. Si vous êtes en train de lire cet article et si vous êtes intéressés à l’idée de « réussir sa vie », c’est grâce aux études ! Mais dans certains cas, les diplômes ne sont pas indispensables pour  réussir sa vie. Prenons le cas d’un artiste ou un sportif qui vit de sa passion sans, pour autant, avoir suivi un parcours académique ou de longues études. Citons aussi l’exemple du « self-made-man » Bill Gates, redevenu l’homme le plus riche du monde, en 2014, malgré qu’il ne possède pas de diplômes et qu’il avait abandonné, tôt, ses études.

Quelle importance pour la vie professionnelle ?

Selon la même étude de CSA, 81% des français croient que la vie professionnelle est un critère très intéressant pour « réussir sa vie ». De plus, la moitié des sondés sont prêts à renoncer à leurs rêves et à leurs temps de divertissement pour réussir leur vie professionnelle. D’ailleurs, le travail peut être, tout comme les études, une source d’apprentissage informel.

En résumé, les études ne sont qu’un moyen d’apprentissage. Mais pour Réussir, il faut apprendre, apprendre et apprendre durant sa vie et quels que soient les moyens. A ce propos, Ghandi a affirmé: « Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours ».