Rôle de la société dans l’accompagnement scolaire

Les élèves en difficulté scolaire peuvent bénéficier de l’accompagnement à  la scolarité qui complète l’enseignement reçu à  l’école ou au collège. Selon le portail national des professionnels de l’éducation, l’accompagnement à  la scolarité diffère du soutien scolaire qui s’effectue « à  l’école, sur le temps scolaire, par les équipes éducatives. »

Qu’est-ce que l’accompagnement à  la scolarité ?

Pour définir l’accompagnement à  la scolarité, Dominique Glasman affirme : « Ces dispositifs [d’accompagnement à  la scolarité], qui accueillent écoliers et collégiens gratuitement, sont mis en place par des associations, des bénévoles des travailleurs sociaux, bénéficiant de financements locaux ou nationaux. Ce qui est proposé, c’est à  la fois des activités préparant l’enfant à  profiter de la scolarité (expression, découverte, vocabulaire, etc.) et une aide directe pour la réalisation des devoirs. » (Dictionnaire encyclopédie de l’éducation et de la formation. Paris : Nathan Université, 2000) Le dispositif s’effectue donc en dehors de l’école ou du collège par des intervenants variés et propose de l’aide aux leçons et aux devoirs.

Utilité de l’accompagnement scolaire

L’accélération des rythmes scolaires et les lacunes que présente le système éducatif impacte une grande part des élèves et leur engendre des difficultés d’apprentissage, d’où le besoin d’aider ces élèves à  se rattraper. Mais la notion d’accompagnement scolaire est aussi utilisée pour exprimer toute forme de soutien qui aide l’apprenant à  se renforcer dans une matière ou à  préparer un examen.

Associations qui assurent l’accompagnement

L’accompagnement à  la scolarité est assuré par des associations à  but non lucratif et parfois des administrations publiques (certaines mairies, par exemple). Leur objectif est de contribuer à  l’égalité des chances et d’offrir des conditions favorables pour une scolarité réussie à  tous les élèves. Leurs activités (aide aux devoirs, activités sportives, explorations artistiques et culturelles, langues vivantes) sont assurées par des enseignants bénévoles et des assistants d’éducation. Certaines proposent même une aide à  domicile ou des cours particuliers.