tarif horaire

Vous lisez 5 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #71
      desserre
      Participant

      je vais faire une animation ponctuelle de 3 jours en grande surface , on me propose 7,75 euros de l’heure brut … est ce normal ?? merci d’une réponse claire et précise

    • #806
      CESU
      Maître des clés

      @desserre wrote:

      je vais faire une animation ponctuelle de 3 jours en grande surface , on me propose 7,75 euros de l’heure brut … est ce normal ?? merci d’une réponse claire et précise

      Votre question n’est pas liée aux services à la personne, nous ne sommes pas habilités à vous répondre. Pour nous, le salaire minimum brut s’appelle le SMIC, il est établi à l’heure où j’écris à 8,71 euros de l’heure. Une rémunération inférieure est illégale… Tournez-vous vers l’URSSAF, qui appréciera certainement de connaître l’identité de ce patron radin.

    • #807
      Alizé SAP
      Participant

      Bonjour,

      ma demande concerne bien les SAP : j’ai toujours travaillé « entre amis » jusqu’à présent et je n’ai pas idée, maintenant que je suis majeure et que je souhaite me lancer sérieusement, de combien est le prix que je peux demander par heure pour effectuer des prestations de ménage chez les personnes ? Est-ce que je peux demander plus que le smic ou il faut obligatoirement que j’ai une expérience de plusieurs années ? Enfin, j’hésite à me mettre en auto-entrepreneur parce que je vois que les prix des entreprises sont beaucoup plus chers que les prix de PAP, comment ça se fait ?

    • #808
      Charlène
      Participant

      Bonjour,

      Le SMIC brut est en 2014 à 9,53€ et le salaire horaire net d’une aide ménagère est au minimum de 7,45€ + 10% de congés payés, soit 8,20 euros net de l’heure, si elle n’a pas d’ancienneté. Pour calculer la valeur de l’ancienneté, il faut se reporter à la grille conventionnelle des salaires : https://letarif.com/salaire-employe-particulier-employeur.

      C’est donc la base pour calculer vos tarifs, sachant qu’un employeur devra en plus du salaire s’acquitter des charges salariales et patronales, c’est-à-dire en moyenne 4,37 euros de charges patronales et 2,51 euros de charges salariales, soit 6,13 euros de cotisations au total. Le prix minimum s’élève ainsi à 8,20 + 6,13 = 14,33 euros pour l’employeur.

      Si vous êtes en autoentreprise, les charges sont de l’ordre de 23% sur votre rémunération. Pour gagner la même chose qu’en tant que salariée, soit 8,20 euros de l’heure, vous devez effectuer ce calcul :

      Soit X = le tarif

      X – (23% X) = 8,20
      X – ((23 x X)/100) = 8,20
      100X/100 – 23X/100 = 8,20
      77X/100 = 8,20
      77X = 8,20 x 100
      77X = 820
      X = 820/77
      X = 10,65

      Pour calculer votre tarif à partir d’un autre montant de revenu horaire, il suffit de remplacer 8,20 par ce montant. Pour simplifier le calcul, faîtes :

      (votre rémunération voulue x 100) / 77 = votre prix final

      Exemple :
      Je veux gagner 12 euros de l’heure :

      (12 x 100) / 77 = mon tarif
      1200 / 77 = 15,6 euros

      Votre tarif minimum en autoentreprise sera donc de 10,65 euros, quand votre taux horaire minimum en salariée sera de 8,20 euros. Au finale, vous gagnez avec ces prix la même chose dans les 2 cas.

      Cependant, de plus en plus d’employeurs comprennent les responsabilités qu’ils prennent en tant que tels, ils préfèrent ainsi de plus en plus être facturés par une auto-entreprise ou une agence agréée que d’employer. Vous avez moins de sécurité sociale au final en tant qu’entrepreneur, quand vos clients prennent moins de risques, ce qui vaut une compensation financière. Il est très rare aujourd’hui de trouver des femmes de ménage qui acceptent moins de 10 euros de l’heure NET. Les charges s’élèvent alors à 7,62 euros de l’heure. Soit en moyenne 18 euros de l’heure. C’est aussi le prix plancher que l’on trouve dans la plupart des organismes agréés qui ont d’autres frais, comme ceux de la gestion administrative, gestion du personnel et frais de communication. C’est ce qui fait que la plupart des agences s’accordent désormais sur un prix horaire plancher de 20 euros, ce qui fait ressortir une marge brute de seulement 2 euros de l’heure. Plus le nombre d’heures augmente pour un client, plus le prix est bas jusqu’au plancher absolu des 18 euros. Pour les prestations ponctuelles type ménage de printemps, les prix tournent plutôt autour de 26 euros de l’heure. Pour 2 heures de ménage par semaine, soit 8 heures par mois, le prix s’élève d’après mes observations le plus souvent à 21 euros de l’heure.

      Les auto-entrepreneurs ont moins de frais que les entreprises, moins de charges notamment, ce qui leur confère des possibilités d’avantages concurrentiels tarifaires. Si vous demandez 17 euros de l’heure et avez une communication digne des agences agréées, vos clients ne vous trouveront pas chère (et ils auront raison). Si vous présentez un tarif inférieur à 16 euros, votre crédibilité sur le marché est en risque. D’un autre côté, les prix affichés sont, contre la directive de la législation, souvent après réduction d’impôt. 9, 10, 12 euros sont très souvent les tarifs affichés, ils correspondent en réalité à la rémunération nette de l’employée de maison et non au coût final.

      J’espère que tous ces détails vous aideront à établir votre grille tarifaire de façon éclairée.

      Bien cordialement,

      Charlène

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
    • #809
      Noémie
      Participant

      Une description détaillée de toutes les alternatives de mode d’emploi d’une femme de ménage a été publiée sur la page tarifs.

      En résumé :

      1. Particulier à particulier : en moyenne 8,5€ de l’heure, le « client » devient employeur

      2. Par un prestataire de services : dès 10€/h, le client n’est pas l’employeur

      3. Association mandataire : à partir de 9€/h, le client est à la fois client et employeur

      Même si ça paraît clair, il faut quand même préciser si c’est avec ou sans réduction d’impôt et avec ou sans charges, parce que ça change tout. Donc, en bref bref, ça donne :

      1. PAP = 8,5 NET, soit 8,5 + 6,35 de charges = 14,85 euros avant réduction d’impôt, 7,5 euros de l’heure après réduc.

      2. Société agréée = 20 euros avant réduc d’impôt, 10 après réduc

      3. Association mandataire (ça peut être une entreprise mandataire d’ailleurs) = 18 euros de l’heure avant réduction, 9 après.

      Donc, de ce qui précède Charlène, on avait l’impression que les charges pesaient une tonne sur le tarif alors qu’au final, c’est complètement gommé par la réduction ou le crédit d’impôt, accessible à la grande majorité des clients (mais pas tous, il faut être actif, professionnellement, pour être éligible).

      D’après moi :

      – entre particuliers est la solution la moins chère au début à cause du prix horaire de 7,5€. Mais dès que ça se complique, femme de ménage malade, absente ou carrément à licencier, c’est la M… ça revient vraiment très cher en fin de compte, souvent.

      – la solution société agréée paraît la plus chère et c’est vrai en terme de tarif horaire, mais c’est faux sur l’année en terme d’heures réellement travaillées et de tarif facturé (au moins on paie et on est engagé que sur les heures réellement travaillées, on a pas la responsabilité de l’employeur, pas de démarches, pas de licenciement, pas d’autres frais que la facture et ça c’est à intégrer dans le prix de revient – le but quand on a du personnel de maison est d’être tranquille, alors si c’est pour au final être empêtré dans des démarches administratives ou des prud’hommes, c’est pas vraiment logique la solution PAP. Il vaut mieux ne pas chercher à économiser 2,5 euros de l’heure, soit 20 euros par mois pour 8h de ménage, 240 euros par an ! et avoir de vraies garanties de non engagement d’employeur et tout ce qui va avec.

      – La solution mixte de la structure mandataire est un vrai piège à C. Désolée, mais c’est par expérience. A la fin, personne ne s’y retrouve là pour le coup/coût. Entre les aides ménagères qui ne comprennent pas pourquoi l’agence est donneur d’ordres alors qu’elle n’est pas employeur mais qui à la fin attaque clients et patrons pour requalifier les contrats, les clients qui croient être clients alors qu’ils emploient pleinement du personnel et les agences sur qui pèse en permanence la menace du contrat requalifié et qui n’a pas le droit de gérer les salaires, c’est le fouillis total. C’est bien pour les agences qui se lancent, ça permet de limiter les risques, mais avec le turnover hors norme et le flou juridique dans l’esprit de tout le monde, pour moi, c’est une anti-solution.

      Donc, pour répondre à la question d’AlizSAP :

      1. Je vous conseille de proposer vos services en mode PAP par petites annonces au prix de 10 euros de l’heure + ancienneté, sachant que le prix de revient sera de l’ordre de 17 euros/h;

      2. Et en même temps d’ouvrir une auto-entreprise pour permettre à ces clients de choisir la solution qui leur convient, au prix de 17 euros de l’heure, ce qui financièrement revient au même pour les clients, mais leur permet d’avoir un réel choix.

      Et puis pour vous, ça élimine le dilemme du choix, puisque vous vous positionnez sur les 2 types de marché en même temps, ce qui devrait ravir les clients et employeurs.

      Tout cela n’est que mon avis, mais j’en ai vu pas mal depuis quelques années sur ce secteur, je commence à avoir une vue de synthèse sur le sujet des prix et des pratiques.

      Au plaisir 😉

    • #810
      Noémie
      Participant

      2 sources très très utiles :

      – un comparateur universel des prix toutes solutions confondues sur la page tarifs : https://letarif.com/menage/tarif

      – Le calculateur simulateur de l’URSSAF qui permet de calculer précisément le prix de revient en simulant ses charges à partir du salaire net : https://www.cesu.urssaf.fr/decla/index.html?page=page_estimer&LANG=FR

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par CESU.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 11 mois par CESU.
Vous lisez 5 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.