Tarif nuit baby sitting ?

Ce sujet a 13 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  CESU, il y a 2 ans et 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #117

    Huchon
    Participant

    Est-ce qu’il existe un tarif officiel pour le baby sitting de nuit s’il vous plaît? Je voudrais d’une part connaître le salaire minimum légal en emploi direct pour payer une baby sitter de nuit, savoir quand commence une nuit, 22 heures ? et le tarif nuit d’une entreprise de baby-sitting agréée ?

    je sais ça fait beaucoup de questions en une, mais j’en ai assez des babysitters improvisées qui ne viennent pas ou réclament des augmentations au nom de je ne sais quelle convention collective !

  • #934

    CESU
    Admin bbPress

    Le salaire minimum légal pour la garde de nuit d’un enfant est le SMIC, c’est à dire 8,71 euros brut de l’heure, majoré de 10% si vous réglez par cesu. Net hors congés payés, le salaire minimum est donc de 6,66 euros de l’heure, et le coût immédiat comprend environ 5 euros de l’heure de charges sociales, soit près de 11 euros de l’heure. Une réduction d’impôt de 50% est applicable si vous conditions le permettent, pour un prix de revient à 5,5 euros de l’heure.

    Ensuite, il faut distinguer dans les heures effectuées les heures effectives et les heures de présence responsable, car ces dernières ne sont pas comptées à 100% : Le travail responsable est compté aux 2/3 du travail effectif. L’heure réelle peut de cette façon revenir à moins de 5 euros.

    Les clauses particulières dépendent d’un contrat. Rédigez-en un, même pour peu d’heures. La nuit commence à 22 heures.

    Les entreprises sérieuses sont souvent au-delà de ces 11 euros, car la fidélité des employés a un coût : pour garder les bonnes recrues dans un groupe, il faut aujourd’hui offrir des salaires aux alentours de 10-11 euros net de l’heure pour la garde des enfants de plus de 3 ans, et de 11 à 14 euros net pour les enfants de moins de 3 ans, qui dans une société doivent obligatoirement être gardés par du personnel diplômé (cap petite enfance, auxiliaire de puériculture, deavs, etc. c’est à dire des personnels de niveau IV et V dans la grille des qualifications de la convention collective 3180 – souvent utilisée en complément de la ccn 3217 des entreprises prestataires). Avec les charges, les entreprises ont donc un prix de main d’œuvre de l’ordre de 15-16 euros de l’heure, les marges « normales » s’établissant aux alentours de 4 euros (qui paient la communication, les services de facturation, conseillers, recruteurs…). Les marges étant très faibles en dessous de 20 euros, il n’est plus rare de trouver des tarifs pouvant atteindre 26 euros de l’heure avant réduction d’impôt.

    Comme on n’opère pas de réduction promotionnelle sur les salaires, et que le baby-sitting requiert un effort accru de qualité de service, de suivi des prestations et de normes de recrutement, l’entreprise est presque systématiquement très au-dessus de l’emploi de particuliers à particuliers dans le domaine du baby sitting, mais c’est souvent un gage de qualité et surtout de fiabilité, vous avez fait l’expérience des écueils de l’emploi direct à ce sujet.

    Pour résumer :

    – comptez de 11 (SMIC + charges ) à 16 euros de particulier à particulier;
    – comptez de 16 à 26 euros par une entreprise.

    Dans les deux cas, la réduction d’impôt s’applique aux bénéficiaires habituels, et des aides complémentaires à la garde d’enfant (de moins de 3 ans et handicapés) réduisent les coûts finaux.

    Quand le prix d’une garde d’enfants de plus 3 ans après réductions avoisine 10 euros et que le service est irréprochable, on peut considérer que la situation est idéale. De nuit comme de jour.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  CESU.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  CESU.
  • #935

    ll0ull0u
    Participant

    Bonsoir,
    J’ai une question très importante,
    je dois faire du baby-sitting dans la nuit du 1er au 2 mai de 19h – 20h jusqu’à 4h – 5h ils m’ont pas trop dit d’heures pour leur fils unique, sachant que c’est un jour férié, je connais ces gens je fais souvent du baby-sitting chez eux je suis payé 6€/h, si je prends cet honoraire pour la nuit celà ne me rapporte rien sachant qu’ils me proposent de dormir chez eux & qu’en plus j’ai la responsabilité de leur fils toute la nuit, je pense plutôt faire un forfait pour la nuit mais je ne sais pas quoi demander. Si je pouvais avoir une réponse rapidement s’il vous plaît. Et sachant que je n’ai que 16ans.
    :mrgreen: Merci & bons soirée.

  • #936

    Noémie
    Participant

    Si pendant ces heures de garde, votre baby-sitting s’effectue en mode « présence responsable » simplement et non « travail effectif » (au sens où vous effectueriez des tâches « concrètes »), le salaire de référence est 2/3 du SMIC horaire à partir de 22h. 8 heures à 6 euros, vous allez déjà être payé 48 euros Net, on ne peut pas dire que ce soit « rien ». Demandez le SMIC : 8,71 euros si vous estimez que votre responsabilité s’engage par une garde « active », et surtout exigez d’être employé de façon déclarée si par hasard ce n’était pas le cas. Le travail au noir est de plus en plus risqué dans ce secteur en terme de sanction. Si vous tenez impérativement au forfait, tentez 60 euros Net. Au-delà, il est probable que vos employeurs cherchent une solution plus professionnelle, le tarif ne sera pas plus élevé…

  • #937

    cacaloute
    Participant

    besoin d info

    je dois travailler vendredi soir a partir de 19h …on ne m a pas donner d heure de fin de garde….bref je garderais un petit garçon de 3 ans a mon domicile je prends 3.50 euros de l heure car c’est plus pour m occuper ue pour me faire de l argent…en plus je suis en congé maternité…et là la maman du garçon vien de m annoncer qu elle aller me paye en CESU ….mais je sus en congé mat donc jene peux pas etre déclaré deplus 3.50euros de l heure donc ça ne minterresse pas….mais peut elle me payer en CESU connaissant ma situation?

  • #938

    Nicolas B.
    Participant

    Déclarer 3,5 euros de l’heure, c’est impossible, car c’est le SMIC le salaire minimum (8,71 euros).

  • #940

    mayanelo
    Participant

    Bonjour , lors d’une journée de fête , je dois employer 2 jeunes filles pour s’occuper des enfants, environ 15 de 10 à 2 ans , pour s’occuper d’eux à table et animations .leur journée commencera vers 13h30 jusqu’a 1 h ou 2 h du matin !Leurs repas seront prévus !Quels tarifs dois je appliquer ?Merci

  • #939

    Anonymous
    Participant

    Bonjour,
    Etant donné qu’il s’agit d’une garde effective (animation, jeux…), le salaire ne peut pas être en dessous du SMIC, soit 9€/heure (valeur réactualisée en 2011). Même en proposant un forfait pour la journée, il ne faudrait pas normalement descendre en dessous de ce tarif pour être en toute légalité.
    Retrouvez plus de conseils et des annonces de baby-sitters et de parents sur myBBsitter.com.

  • #941

    charlotte
    Participant

    Bonjour,
    J’ai 22 ans et je propose mes services pour baby sitting depuis maintenant 8 ans. Aujourd’hui je suis encore payée 6 euros de l’heure de jour comme de nuit. Je n’ose pas réclamer d’augmentation, ne sachant pas vraiment à quel tarif j’ai droit. Merci

  • #942

    Prisca
    Participant

    Je recherche un(e) / des baby-sitters pour une soirée. Il y aura 6 enfants entre 1 an 1/2 et 3 ans 1/2 et un bébé de quelques mois. La soirée est en campagne (20 minutes de route d’une ville) et commence à 17h, jusqu’à 3h-4h. Une pièce adjacente à la salle leur est réservée.

    J’ai plusieurs questions : de quelle heure à quelle heure dois-je faire surveiller les enfants ? Combien de personnes dois-je prendre ? Combien dois-je rémunérer cette/ces personne(s) ?

    Vous remerciant par avance.
    Bien cordialement.

    Prisca

  • #943

    clems1602
    Participant

    Bonjour, j’ai effectué un baby sitting il y a un mois, et je n’arrive pas à calculer combien je devrais être payée avec tous ces taux horaires que l’on peu trouver sur internet. J’ai gardé 2 enfants de 18h à 4h du matin, quelqu’un pourrai me dire combien je devrais recevoir en déclarée et non déclarée? merci d’avance.

  • #944

    CESU
    Admin bbPress

    « en déclaré et non déclaré » : faîtes attention à vos droits. Le fait de gagner de l’argent liquide peut paraître agréable de prime abord, mais pensez à vous-mêmes dans quelques années, vous serez très contente de voir que vous avez accumulé des points retraite et avant cela des droits à des indemnités chômage ou encore une meilleure couverte sociale (il n’y en a pas en non déclaré). Je rencontre de plus en plus de personnes qui ont travaillé longtemps comme garde de nuit et qui à partir de 60 ans se rendent compte du désastre : il faut continuer à travailler jusqu’à 90 ans pour obtenir les 41 annuités nécessaires au droit plein à la retraite. Et un jour, comme tout le monde, vous aspirerez à une retraite bien méritée, après de nombreuses années de bons et loyaux services à garder les bambins de vos clients qui eux auront économisé des cotisations au détriment de la qualité de votre vie future.

    Pour calculer votre salaire de 18h à 4h du matin, il faut que vous distinguiez les heures qui relèvent de la présence de nuit et celles qui relèvent de la garde. La présence signifie concrètement que vous pouvez dormir, la garde signifie que vous veillez et travaillez. Le travail de nuit débute en général (à définir dans le contrat) à 22heures.

    Vous êtes donc payée à plein temps de 18h à 22h, soit 4 heures au tarif plein. Au SMIC, comptez :

    (en 2014) : 7,47 euros + 10% (congés payés inclus) = 8,217 euros
    x 4 heures = 33 euros.

    De 22h à 4h du matin, c’est-à-dire 6 heures de travail, si vous dormez pendant tout le temps : au minimum 1/6è du salaire normal, soit minimum 1/6 de 8,217 : 1,40 euros de l’heure (oui, c’est très peu, vous pouvez négocier davantage) x 6 = environ 10 euros.

    Vous pouvez donc globalement exiger un salaire de 40 euros NET, congés payés inclus et payés par cesu.

    Si vous avez du vous lever pendant ces 6 heures, les heures travaillées sont comptées comme travail effectif, soit 8,217 euros de l’heure. Si vous avez travaillé 2 heures et dormi pendant 4, cela fait donc :

    33 euros acquis de 18H à 22H
    + 2 x 8,217 = 16,50 euros
    + 4 x 1,40 = 5,60 euros
    = 51 euros.

    La convention collective est assez claire au sujet de la garde de nuit et précise le cas où la personne est malade (si elle est malade, cela induit une forte majoration par rapport au SMIC horaire) :

    a) si le salarié est tenu de dormir sur place, sans contrainte horaire, le logement ne sera pas déduit du salaire net

    b) Présence de nuit – niveau 2 et 3
    La présence de nuit, compatible avec un emploi de jour, s’entend de l’obligation pour le salarié de dormir sur place dans une pièce séparée, sans travail effectif habituel, tout en étant tenu d’intervenir éventuellement dans le cadre de sa fonction.
    Cette présence de nuit ne peut excéder douze heures.
    Il ne pourra être demandé plus de cinq nuits consécutives, sauf cas exceptionnel.

    Pour les salariés tenus à une présence de nuit, le logement ne sera pas pris en compte dans
    l’évaluation des prestations en nature et donc ne sera pas déduit du salaire net.

    Cette présence de nuit sera prévue au contrat et rémunérée pour sa durée par une indemnité forfaitaire dont le montant ne pourra
    être inférieur à 1/6e du salaire conventionnel versé pour une même durée de travail effectif.
    Cette indemnité sera majorée en fonction de la nature et du nombre des interventions.

    Si le salarié est appelé à intervenir toutes les nuits à plusieurs reprises, toutes les heures de nuit sont considérées comme des heures de présence responsable.
    Cette situation ne peut être que transitoire. Si elle perdure le contrat sera revu.

    2 – Garde-malade de nuit – niveau 4
    Cet emploi n’est pas compatible avec un emploi de jour à temps complet. Le salarié reste à proximité du malade et ne dispose pas de chambre personnelle.
    La rémunération est calculée sur une base qui ne peut être inférieure à 8 fois le salaire horaire pour 12 heures de présence par nuit.

  • #945

    Charlène
    Participant

    Malheureusement dans la pratique, les prix sont bien moins élevés que ce qui est prévu par la loi, le plus souvent. Dès qu’on tombe dans le black, et c’est une grosse proportion des heures travaillées quand il s’agit de garde d’enfants, le prix débutent à 4€ et plafonnent à 10. Donc pour 2 enfants de 18h à 4h du matin, les parents prévoient le plus souvent de « laisser un billet » de 20 plutôt que de calculer de façon légale et précise.

    Donc les prix de 33 à 51 euros, c’est la pratique légale et idéale, avec contrat à l’appui, cotisations sociales au bénéfice de la nounou. Vu les retours d’expériences dans les commentaires précédents, la pratique tourne plus autour de 6 à 7 euros de l’heure avec un plafonnement à 30e quand il y a beaucoup d’enfants ou des enfants difficiles. Charlotte par exemple dit travailler depuis 8 ans à 6euros de l’heure. Cacaloute qui dit « je prends 3.50 euros de l heure car c’est plus pour m occuper ue pour me faire de l argent ». « Je demande 4euros comme ça ça incite les parents à m’appeler plus souvent ».

    La distinction présence/travail effectif n’est pas prise en compte dans les faits. Et puis ça dépend aussi de la ville. A Paris, pas facile de trouver une nounou fiable qui se déplace la nuit pour moins de 10 euros. Alors qu’à Nice ou Poitiers, villes étudiantes autant que familiales, on trouve des babysitters à 5e/h. Entre la règle et la pratique, il y a tellement un gap ! que finalement chacun fait un peu ses prix en fonction de ses moyens, du degré de connaissance des lois et de la capacité « marketing » à se vendre aussi cher que la loi le prévoit.

    Je trouve qu’il y a vraiment un gros atout aujourd’hui, c’est le statut auto-entrepreneur, parce que ça permet de se présenter à la fois en tant que garde pro indépendant et en tant qu’entreprise qui peut facturer. Côté assurances, c’est mieux. Côté légal, c’est beaucoup mieux que l’emploi au black. Et au moins en auto-entreprise, on facture légalement et le prix est fixé librement. A mon avis, c’est la meilleure solution pour les 2 parties. Dommage que les nounous ne soient pas assez informées des avantages de ce statut, ça les aiderait à se professionnaliser, à déclarer des revenus (bien utile pour faire un emprunt, se lancer dans la vie…) et être plus crédible auprès des parents pour oser demander un peu plus que le strict minimum.

    Pour les parents, en face d’un auto-entrepreneur, c’est aussi le casse-tête déclaratif qui tombe, ce n’est pas rien. Pas de contrat de travail obligatoire (c’est un contrat de prestation), assurance RCP de l’auto-entreprise très peu chère, pas de bulletin de paie… tranquillité et coûts moins élevés, moins de démarches… c’est un peu la solution parfaite non ?

  • #946

    CESU
    Admin bbPress

    Pour les parents qui recherchent une solution de garde de nuit pour leur enfant, nous avons créé une page dédiée avec une explication détaillée des prix du marché.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.