Charlène

Toutes mes réponses sur les forums

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 118)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Auto-entrepreneur,coach sportif,impôts,deduction fiscale #3492
    Charlène
    Participant

    Je vous rappelle qu’il y a tout un dossier sur le site à propos de l’auto-entreprise et un sujet spécial sur le cumul des statuts salarié + auto-entrepreneur ici : https://letarif.com/emploi/auto-entreprise/cumul-salarie-auto-entrepreneur

    en réponse à : Assistante administrative #2944
    Charlène
    Participant

    J’ai répondu à un sujet similaire ici : https://letarif.com/forum/sujet/assistance-administrative

    en réponse à : Auto entrepreneur: déclaration montant facturé ou encaissé ? #2777
    Charlène
    Participant

    J’ajoute une copie d’écran du site du ministère de l’économie qui précise bien « recettes réellement encaissées et non pas facturées » :

    Copie d'écran du site du ministère de l'économie pour la déclaration des charges auto-entrepreneur

    en réponse à : Auto entrepreneur: déclaration montant facturé ou encaissé ? #2772
    Charlène
    Participant

    Bonjour,

    Heureusement, la loi prévoit le cas où le montant encaissé est différent du montant facturé et c’est bien seulement le montant encaissé qui doit être déclaré.

    En revanche, la déclaration est obligatoire même si le montant encaissé est nul et même si le montant facturé l’est aussi.

    Sur https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23257, le législateur est très clair :

    « Le micro-entrepreneur doit déclarer pour chaque période le montant des recettes réellement encaissées, et non pas facturées. »

    Sources légales :
    https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23257
    https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23267

    en réponse à : Comment encaisser mes clients lors de prestation à domicile? #1870
    Charlène
    Participant

    Il existe déjà des solutions pertinentes pour encaisser dans les SAP mais elles sont sous-utilisées. Apple Pay, Google Wallet, Paypal ou même les solution de M-banking des banques nationales permettent d’encaisser de façon électronique, de façon mobile et sécurisée, des prestations effectuées à domicile. Il faut s’assurer que chaque intervenant dispose d’un terminal connecté mais en général c’est déjà le cas pour assurer le bon fonctionnement de la prestation, donc il n’y a pas de coût supplémentaire associé.

    La plupart de ces solutions e-commerce sont intégrables sous forme d’application mobile pour s’adapter à l’image de marque de l’entreprise prestataire.

    Dans nos agences, nous n’avons aucun problème avec les paiements des prestations ponctuelles, il nous a suffit de demander à tous nos intervenants de télécharger notre app, les clients n’ont ainsi qu’à signer électroniquement sur l’écran du prestataire et le paiement est effectué.

    De cette solution découlent beaucoup d’avantages : les clients peuvent, après paiement en ligne, laisser un avis sur le service, ce qui en général permet d’obtenir des feedbacks intéressants et une promotion de marque assez efficace et surtout les données de paiement, les horaires de la prestation et les reviews sont directement synchronisés avec le CRM de l’entreprise pour en assurer la traçabilité. Et côté client, le sentiment de simplicité, d’image de marque différenciée, de connexion directe avec l’entreprise fidélise et engage. La pire solution à l’opposé, c’est la facture papier et le paiement par chèque ou cash, qui génère presque systématiquement des situations d’impayés.

    en réponse à : Tarif nuit baby sitting ? #945
    Charlène
    Participant

    Malheureusement dans la pratique, les prix sont bien moins élevés que ce qui est prévu par la loi, le plus souvent. Dès qu’on tombe dans le black, et c’est une grosse proportion des heures travaillées quand il s’agit de garde d’enfants, le prix débutent à 4€ et plafonnent à 10. Donc pour 2 enfants de 18h à 4h du matin, les parents prévoient le plus souvent de « laisser un billet » de 20 plutôt que de calculer de façon légale et précise.

    Donc les prix de 33 à 51 euros, c’est la pratique légale et idéale, avec contrat à l’appui, cotisations sociales au bénéfice de la nounou. Vu les retours d’expériences dans les commentaires précédents, la pratique tourne plus autour de 6 à 7 euros de l’heure avec un plafonnement à 30e quand il y a beaucoup d’enfants ou des enfants difficiles. Charlotte par exemple dit travailler depuis 8 ans à 6euros de l’heure. Cacaloute qui dit « je prends 3.50 euros de l heure car c’est plus pour m occuper ue pour me faire de l argent ». « Je demande 4euros comme ça ça incite les parents à m’appeler plus souvent ».

    La distinction présence/travail effectif n’est pas prise en compte dans les faits. Et puis ça dépend aussi de la ville. A Paris, pas facile de trouver une nounou fiable qui se déplace la nuit pour moins de 10 euros. Alors qu’à Nice ou Poitiers, villes étudiantes autant que familiales, on trouve des babysitters à 5e/h. Entre la règle et la pratique, il y a tellement un gap ! que finalement chacun fait un peu ses prix en fonction de ses moyens, du degré de connaissance des lois et de la capacité « marketing » à se vendre aussi cher que la loi le prévoit.

    Je trouve qu’il y a vraiment un gros atout aujourd’hui, c’est le statut auto-entrepreneur, parce que ça permet de se présenter à la fois en tant que garde pro indépendant et en tant qu’entreprise qui peut facturer. Côté assurances, c’est mieux. Côté légal, c’est beaucoup mieux que l’emploi au black. Et au moins en auto-entreprise, on facture légalement et le prix est fixé librement. A mon avis, c’est la meilleure solution pour les 2 parties. Dommage que les nounous ne soient pas assez informées des avantages de ce statut, ça les aiderait à se professionnaliser, à déclarer des revenus (bien utile pour faire un emprunt, se lancer dans la vie…) et être plus crédible auprès des parents pour oser demander un peu plus que le strict minimum.

    Pour les parents, en face d’un auto-entrepreneur, c’est aussi le casse-tête déclaratif qui tombe, ce n’est pas rien. Pas de contrat de travail obligatoire (c’est un contrat de prestation), assurance RCP de l’auto-entreprise très peu chère, pas de bulletin de paie… tranquillité et coûts moins élevés, moins de démarches… c’est un peu la solution parfaite non ?

    en réponse à : GARDE D'ENFANTS CHEZ P.E. (questions diverses) #1867
    Charlène
    Participant

    « S’il existe un texte de loi (code du travail ?) mais que la famille s’évertue quand même à me prévenir au dernier moment, que/comment faire ? »

    => il existe pour cela la lettre recommandée pour un rappel aux conditions du travail de travail
    => si cela ne suffit pas, une conciliation prud’homale amiable devrait constituer une phase influente pour l’employeur
    => si cela ne suffit encore pas, une procédure prud’homale contentieuse peut forcer votre employeur à respecter le contrat.

    Le mail est aussi un trace écrite qui peut précéder la lettre AR pour demander aimablement de se tenir aux termes de votre contrat et de son avenant.

    en réponse à : GARDE D'ENFANTS CHEZ P.E. (questions diverses) #1866
    Charlène
    Participant

    Bonjour Mellie79,

    la première chose qui saute aux yeux, c’est que votre contrat de travail sert uniquement les intérêts des parents et ne prévoit que peu de chose pour assurer les vôtres. Les choses dont vous parlez devraient être ajoutée dans un avenant pour préciser le contrat de travail initial, notamment le délai de prévenance (qui est de 2 mois minimum pour les vacances)

    – délai de prévenance (1er élément de réponse, art 16b)
    « La durée du congé payé annuel est de 2 jours et demi ouvrables par mois (ou période de 4 semaines ou périodes équivalentes à 24 jours) de présence au travail, quel que soit l’horaire habituel de travail. »
    « Sauf accord entre les parties, la date de départ en congé est fixée par l’employeur, avec un délai suffisamment long (2 mois minimum) précisé dans le contrat de travail, pour permettre au salarié l’organisation de ses vacances. »

    – Paiement des heures supplémentaires : article 15 B 2
    « Si l’horaire est irrégulier, la majoration pour heures supplémentaires est applicable lorsque le nombre d’heures de travail effectif et/ou le nombre d’heures résultant de la transformation (1) dépasse une moyenne de 40 heures hebdomadaires calculée sur un trimestre. En cas d’horaires irréguliers, l’amplitude hebdomadaire va de 0 à 48 heures. »
    => avec 72 heures travaillées, vous sortez du cadre légal de la convention collective.

    Article 15 3 c : repos hebdomadaire :

    « Si un travail est exécuté, à la demande de l’employeur, le jour de repos hebdomadaire, il sera rémunéré au tarif normal majoré de 25 % ou récupéré par un repos équivalent, majoré dans les mêmes proportions. Toute autre modalité de repos hebdomadaire devra donner lieu à un accord entre les parties ; cet accord sera notifié dans le contrat de travail. »

    – Concernant votre niveau de qualification, a priori le CAP petite enfance est une certification de branche, cette formation figure comme référence dans l’Inforeg sur niveau de qualification requis pour la garde d’enfants. Vous pouvez fournir votre certificat à votre employeur en vue de la rédaction de l’avenant pour faire passer votre niveau de rémunération au niveau prévu dans la convention collective.

    Pour permettre à votre employeur de se mettre en conformité avec la loi, vous avez l’occasion de leur rappeler ces éléments et faire rédiger un avenant au contrat avec les conditions que vous souhaitez.

    J’espère vous avoir aidé.

    Charlène

    en réponse à : Cours de sport à domicile CESU / Urssaf #1835
    Charlène
    Participant

    Bonjour,

    apparemment, des cotisations ont été payées « en double », sur vos 2 statuts d’employé du particulier et d’auto-entrepreneur. Par conséquent, oui, vous devriez expliquer clairement la situation à l’URSSAF qui devrait très rapidement comprendre la situation et effectuer le nécessaire.

    A partir du moment où vous avez été employé à titre personnel par un particulier en cesu, vous n’avez pas en sus à le déclarer comme revenu de votre micro-entreprise, heureusement !

    Votre situation devrait pouvoir se régulariser rapidement car c’est une situation « simple » et claire, une petite confusion de vos statuts a engendré une double déclaration de façon indue, un simple signalement devrait tout régler.

    Vous nous tenez au courant s’il vous plaît ? pour que les personnes dans la même situation que vous (et elles sont très nombreuses) y voient plus clair et bénéficient de votre expérience.

    Merci !

    Bien cordialement,

    C.

    en réponse à : ATTESTATION FISCALE #1816
    Charlène
    Participant

    Bonjour,

    Les attestations fiscales sont disponibles sur le site de l’URSSAF dès le 15 mars (aller dans la partie « éditer mes attestations fiscales » sur cesu.urssaf.fr) et les agences de SAP ont jusqu’au 30 avril pour envoyer l’attestation, c’est-à-dire juste avant le début des déclarations d’impôts par les français.

    A bientôt !

    C.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 118)