Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé et compléments

Depuis le 1er janvier 2006, une Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé (AEEH) remplace l'ancienne AES (Allocation d'Education Spécialisée). Les demandes d'AEEH sont à déposer à la CDAPH (Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) qui apprécie le taux d'incapacité de l'enfant et décide de l'attribution de l'AEEH et éventuellement d'un complément. La CDAPH est accessible via votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

L'AEEH est une allocation de base de 120,92 euros réévaluée chaque année, par mois et par enfant handicapé remplissant les conditions. La CAF assure son versement. Elle est cumulable :

Deux critères sont retenus pour la classification par catégorie : la nécessité de faire appel à une tierce personne en raison de la nature ou de la gravité du hancicap de l'enfant et la réduction ou cessation d'activité du parent qui l'accompagne.

Pour rappel, le taux d'invalidité de l'enfant doit être :
- de 80% au moins,
- ou compris entre 50% et 79% s'il fréquente un établissement d'enseignement adapté, ou si son état exige le recours à un dispositif adapté ou à des soins dans le cadre de mesures préconisées par la CDAPH.

Ces montants et critères sont établis au 1er janvier 2008 et susceptibles de changements. Merci de contacter votre conseiller si vous êtes bénéficiaire d'une aide à domicile via nos services.

Montant Allocation Enfant Handicap

Récapitulatif des montants de l'aide AEEH - Allocation Education Enfant Handicapé

Catégorie 1 :

Le handicap de votre enfant entraîne, par sa nature ou sa gravité, des dépenses égales ou supérieurs à 211,60 euros par mois. Le complément est de 90,69 euros par mois.

Catégorie 2 :

Le handicap de votre enfant contraint :

Le complément est de 245,61 euros par mois; la majoration pour parent isolé est de 49,12 euros par mois. Le montant total de l'AEEH est alors de 120,92 + 245,61 = 366,53 euros par mois et par enfant handicapé, majoré de 49,12e pour parent isolé (soit 415,65e).

Catégorie 3 :

Le handicap de votre enfant contraint :

Le complément AEEH est alors de 347,63 euros par mois et la majoration pour parent isolé est de 68,01 euros par mois.

Catégorie 4 :

Le handicap de votre enfant contraint :

Le complément est alors de 538,72 euros par mois, avec une majoration pour le parent isolé de 215,38 euros par mois.

Catégorie 5 :

Le handicap de votre enfant contraint l'un des parents :

Le complément AEEH est de 688,50 euros par mois et la majoration pour parent isolé est de 275,84 euros.

Catégorie 6 :

Le handicap de votre enfant contraint l'un des parents :

Le complément est alors de 1010,82 euros par mois; et la majoration parent isolé de 404,31 euros par mois.

Selon la loi de financement de la sécurité sociale 2008 (loi du 19 décembre 2007), compter du 1er avril 2008, la condition d'âge minimal permettant de bénéficier de la perstation de compensation est supprimée. l'APH et la AEEH sont ainsi combinables. Lorsque la personne handicapée est âgée de moins de 20 ans, le parent (le bénéficiaire de l'allocation, parent, tuteur, etc.) dispose d'un droit d'option. Il pourra cumuler l'AEEH de base :

Pour connaître en détail les modalités de cette loi, le décret les fixant, les personnes concernées doivent s'adresser à la MDPH. Il existe une Maison Départementale des personnes handicapées par département.

Trouvez l'adresse de votre MDPH ici.


Trouvez une association ou entreprise près de chez vous :
3 devis gratuits pour les services à la personne payables en cesu